•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

40 % des enfants dans la pauvreté dans la circonscription de Bill Morneau à Toronto

Un nombre élevé d'enfants vivent dans la pauvreté.
Toronto-Centre et Hamilton-Centre font partie des dix circonscriptions canadiennes ayant le taux de pauvreté infantile le plus élevé au pays. Photo: iStock

Quatre enfants sur dix dans Toronto-Centre, la circonscription du ministre fédéral des Finances Bill Morneau, vivent dans la pauvreté, selon un nouveau rapport de l'organisme Campagne 2000.

En fait, Toronto-Centre fait partie des dix circonscriptions canadiennes où le taux de pauvreté infantile est le plus élevé.

Aussi au sommet de ce triste palmarès : les circonscriptions de Kenora (Bob Nault, libéral) et Hamilton-Centre (David Christopherson, NPD; Andrea Horwath (provincial), NPD), qui comptent plus de 34 % d’enfants pauvres.

C'est le double du taux national de pauvreté infantile, selon Campagne 2000.

Considérant la richesse du Canada, aucun enfant ne devrait se coucher le ventre creux.

Anita Khanna, coordonnatrice nationale de Campagne 2000

Autres faits saillants du rapport :

  • 26 des circonscriptions dans le quintile supérieur de pauvreté infantile se trouvent en Ontario et la moitié de celles-ci sont à Toronto
  • Les circonscriptions dans le quintile supérieur comptent le pourcentage le plus élevé d'immigrants récents au pays
  • 37 % des personnes qui vivent dans les circonscriptions du quintile supérieur appartiennent à une minorité visible
  • 45 % des ménages dans les circonscriptions du quintile supérieur sont locataires comparativement à seulement 21 % en moyenne dans le quintile inférieur

Le rapport se fonde sur des données du recensement de 2015, soit avant la mise en place de l'Allocation canadienne pour enfants (ACE) qui a justement pour objectif de combattre la pauvreté infantile. Toutefois, ce programme a permis un recul de seulement 1,2 % de la pauvreté de 2015 à 2016, donc il ne suffit pas, selon Campagne 2000.

L'organisme presse le gouvernement Trudeau d'adopter une loi sur la réduction de la pauvreté avant les élections de 2019.

Avec les informations de Presse canadienne

Politique fédérale

Politique