•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un séisme fait au moins trois morts à Osaka au Japon

Une résidence incendiée après le tremblement de terre à  Takatsuki dans la préfecture d'Osaka au Japon.
Une résidence incendiée après le tremblement de terre à Takatsuki dans l'ouest du Japon. Photo: Reuters / KYODO Kyodo

Un tremblement de terre a secoué la ville d'Osaka, dans l'ouest du Japon, lundi matin, et a fait au moins trois morts, dont une petite fille de 9 ans, et 214 blessés.

Selon un porte-parole de la police régionale, la fillette aurait perdu la vie alors qu'elle se rendait à son école, située à Takatsuki, au nord d’Osaka.

« La partie supérieure d'un mur de 3,5 mètres de haut bordant la piscine de l'établissement s'est effondrée et l'écolière a été prise au piège », a expliqué Takeshi Hamada, le maire de la localité.

Un homme de 80 ans a également été tué par la chute d'un mur et un autre octogénaire est mort, écrasé par un meuble chez lui, a précisé l'agence de presse Kyodo.

Selon l’Agence japonaise de gestion des feux et des catastrophes, 214 personnes ont été blessées lors du tremblement de terre.

Le séisme a gravement endommagé l'une des routes de la localité de Takatsuki, dans la préfecture d'Osaka, au Japon.Le séisme a gravement endommagé l'une des routes de la localité de Takatsuki, dans la préfecture d'Osaka, au Japon. Photo : Reuters / KYODO Kyodo

Le séisme de magnitude 6,1 est survenu vers 8 h (heure locale), à 13 km sous la surface de la terre, a indiqué l’Agence météorologique du Japon. Les plus fortes secousses ont été ressenties au nord d’Osaka, a-t-elle ajouté.

Aucun dégât majeur n'a été rapporté, mais les images diffusées par la chaîne de télévision publique NHK ainsi que par la chaîne privée TV Asahi montrent des bâtiments effondrés et des débris dans les rues. Des dizaines d'incendies ont aussi été signalés, selon les médias.

Kansai Electric Power a rapporté qu’aucune irrégularité n’avait été observée dans les centrales nucléaires de Mihama, Takahama et Ohi après le séisme. Plus de 170 000 foyers se sont toutefois retrouvés sans électricité à Osaka et dans la préfecture voisine d’Hyogo.

Les services de transport en train et en métro ont été interrompus à Osaka, y compris le train à grande vitesse Shinkansen, le temps de vérifier que le réseau n’a pas été endommagé.

Les employées d'un commerce tentent de nettoyer les dégâts causés par le séisme. Des bouteilles et des canettes de bière jonchent le sol.Les employées d'un commerce tentent de nettoyer les dégâts causés par le séisme. Des bouteilles et des canettes de bière jonchent le sol. Photo : Reuters / KYODO Kyodo

Appel à la prudence

Le premier ministre japonais Shinzo Abe a rapidement réagi, indiquant que le gouvernement avait « comme priorité de sauver la vie des gens ». Il a ordonné à son équipe de « réunir promptement des informations sur d'éventuels dégâts ».

De nombreuses secousses secondaires ont été ressenties. Les autorités ont prévenu les habitants de la région contre le risque d'effondrements de maisons et de glissements de terrain. Des pluies sont aussi attendues.

« Le risque que des maisons s'effondrent et que des glissements de terrains ou de boue se produisent est accru dans les zones fortement secouées. Soyez très vigilants face aux risques sismiques et aux informations concernant des chutes de pluie. Éloignez-vous des endroits dangereux, sauf absolue nécessité », a averti au cours d'une conférence de presse un responsable de l'agence météorologique, Toshiyuki Matsumori.

Le Japon est situé sur la ceinture de feu du Pacifique, une vaste zone qui concentre la majeure partie des tremblements de terre et des éruptions volcaniques de la planète.

Chaque année, près de 20 % des séismes les plus puissants recensés dans le monde se produisent au Japon.

Avec les informations de Reuters, et Agence France-Presse

Incidents et catastrophes naturelles

International