•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pauline Marois reçoit un doctorat honorifique de l'Université Laval

Pauline Marois.

Pauline Marois

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'Université Laval a décerné dimanche un doctorat honorifique à la première femme première ministre du Québec. L'établissement a souligné la carrière politique de Pauline Marois et sa contribution à la société.

L’ancienne chef du Parti québécois (PQ) avait d’ailleurs effectué ses études en travail social à Québec. Pauline Marois estime que ses études lui ont permis de préparer sa carrière.

La politique familiale, instaurée en 1997, est sa plus grande fierté.

« Par l’implantation des CPE, des centres de la petite enfance, par l’implantation du congé parental, on a fait reculer la pauvreté au Québec. C’est ce dont je suis le plus fière de toute ma carrière, même devant le fait que j’ai été la première femme première ministre du Québec », affirme-t-elle.

Message aux femmes

À quelques mois des élections générales au Québec, Pauline Marois a lancé un message aux femmes qui voudraient se lancer en politique.

Elle souhaite une meilleure parité dans les institutions. Selon elle, le traitement inégal est toujours présent, que ce soit en politique, dans les médias, ou même parmi les citoyens.

« C’est pour ça qu’il faut être un peu plus nombreuses en politique, pour être capables de contrer ce message qui est inacceptable de mon point de vue, parce que nous valons tout autant », indique-t-elle.

Pauline Marois souligne que beaucoup de femmes candidates ont annoncé leur candidature jusqu’à présent. « Plus nous serons nombreuses, plus nous réussirons à imposer l’agenda », dit-elle.

L’Université Laval a remis huit doctorats honorifiques cette année.

Avec les informations de Camille Simard

Québec

Politique provinciale