•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers de dollars investis dans la résidence d'été du premier ministre

La façade de la résidence d'été du premier ministre du Canada près du Lac Meech.

La résidence d'été officielle du premier ministre du Canada au Lac Mousseau

Photo : Radio-Canada

CBC

La résidence d'été officielle du premier ministre Justin Trudeau, située au Lac Mousseau, dans le parc de la Gatineau, a subi depuis deux ans et demi plusieurs améliorations, qui comprennent entre autres un nouveau sauna, une nouvelle terrasse grillagée et des supports à bateaux, et totalisent plusieurs milliers de dollars.

La détérioration avancée et l’investissement de fonds publics au 24, promenade Sussex, la maison historique des chefs du gouvernement canadien, fait souvent la manchette. Mais ce n'est pas la seule résidence du premier ministre où le gouvernement dépense de l'argent.

Des documents obtenus par CBC News, grâce à une demande d'accès à l'information, montrent que depuis l'arrivée au pouvoir de Justin Trudeau, plusieurs améliorations ont été apportées à la propriété de cinq hectares.

Le premier ministre a payé lui-même le sauna, mais il en a coûté 4368 $ à la Commission de la capitale nationale (CCN) pour l’installation électrique.

La CCN, responsable de l'entretien du 24, promenade Sussex, du Lac Mousseau et d'autres résidences officielles, a également assumé les frais des autres ajouts.

Une nouvelle terrasse grillagée a coûté environ 10 000 $ et trois parasols et leur support ont été achetés pour environ 3000 $. Une nouvelle structure de jeu avec balançoires a été ajoutée pour 7500 $, et un vieux pont et quai flottant ont été remplacés pour 12 000 $ chacun.

Il y a aussi de nouveaux supports de bateaux, qui coûtent 8500 $, et une voiturette de golf à 5000 $.

En hiver, le contrat de déneigement a augmenté de 17 000 $ pour atteindre 45 000 $.

La CCN affirme qu'une série de changements et de mises à niveau sont généralement effectués pour chaque nouveau premier ministre.

Réduction du coût lié au sauna

Le coût du branchement du sauna était à l'origine fixé par la CCN à 65 000 $, alors qu'il devait être entouré d'une nouvelle terrasse, mais ces plans ont finalement été abandonnés.

Le bureau du premier ministre était d'accord avec l'approche la moins coûteuse.

« Les coûts étaient plus bas et la logistique plus simple », a déclaré Eleanore Catenaro, porte-parole du premier ministre.

Selon les documents, le sauna pourrait accompagner la famille à la fin du mandat de Trudeau. Mais Mme Catenaro a déclaré qu'il serait « prématuré de spéculer » à ce sujet.

La CCN a également acheté un nouveau canot, deux kayaks et deux planches à pagaie.

« Le premier ministre et sa famille aiment le plein air et aiment passer du temps à cet endroit », a déclaré Mme Catenaro.

L’opposition n’est pas impressionnée

Le député conservateur Peter Kent a déclaré que la résidence du Lac Mousseau doit être maintenue, mais il ne croit pas que les contribuables devraient assumer la totalité du fardeau.

« Je pense que les frais entourant le déneigement ne passeront pas très bien auprès de certaines familles canadiennes qui doivent assumer la facture », a déclaré M. Kent.

Le premier ministre aurait dû payer l'installation de son sauna personnel.

Peter Kent, député conservateur

Le député conservateur a toutefois concédé que la résidence du Lac Mousseau constitue une évasion nécessaire pour le premier ministre et sa famille, et qu'elle est parfois utilisée comme lieu de réunion avec des dignitaires étrangers.

Politique fédérale

Politique