•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des entrevues en rafale pour dénicher de la main-d’œuvre

Un employé de l'usine Lepage Millwork à Rivière-du-Loup au travail

Travailleur de l'usine Lepage Millwork à Rivière-du-Loup

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des entreprises usent de créativité pour attirer les travailleurs en cette période de pénurie de main-d'œuvre. C'est le cas du fabricant de portes et fenêtres Lepage Millwork à Rivière-du-Loup, qui offrait vendredi des entrevues sans rendez-vous.

La formule, déjà utilisée à quelques reprises dans le passé, semble porter fruit. En moyenne, entre 30 et 40 personnes se sont présentées chaque fois que la compagnie a tenu ce type d'activité.

Lepage Millwork a agrandi ses locaux pour développer de nouveaux produits et pour répondre à la demande de ses fournisseurs aux États-Unis et au Canada. Devant un besoin criant de main-d'oeuvre, la compagnie a décidé de faire un blitz d'embauches.

La directrice des ressources humaines, Mélanie Binette, explique que la période de l’année la plus importante pour l'entreprise est de septembre à décembre.

« Actuellement, j'en [des employés] prendrais facilement 30 de plus et, au printemps prochain, fort probablement une quarantaine de plus également. »

— Une citation de  Mélanie Binette, directrice des ressources humaines

La démarche est appréciée des travailleurs. Le contact direct avec l'entreprise et la possibilité d'avoir rapidement des réponses à leurs questions leur permettent d'avoir une idée rapide des opportunités qui s'offrent à eux.

Devant le succès de cette activité, la direction de Lepage Millwork entend récidiver. Une autre journée d'entrevues sans rendez-vous aura lieu vendredi prochain.

D’après les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !