•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sens de la nouvelle de Pierre Martineau

Le sens de la nouvelle
Pierre Martineau
Le sens de la nouvelle Pierre Martineau Photo: Radio-Canada

Chronique numérique qui explore les racines d'enjeux actuels, par le biais d'anecdotes inédites du journaliste Pierre Martineau, arrivé à Vancouver il y a plus de 30 ans.


Épisode 1

Chroniques du Wild West politique

Pierre Martineau dans une rue de Vancouver en format illustration.Dans son blogue, Pierre Martineau revient sur le côté Wild West de la politique en Colombie-Britannique. Photo : Radio-Canada / Alex Lamic/Mylène Briand (image)

Quelques mois avant les dernières élections, le New York Times (All the News That's Fit to Print) qualifiait la politique en Colombie-Britannique de « Wild West ». Les règles, ou le manque de règles en matière de financement des partis politiques, amenaient le journal à cette conclusion. Qu'est-ce que le journal aurait écrit s'il avait fait un reportage sur la politique dans la province dans les années 1990? VOIR LA SUITE...


Épisode 2

Vancouver, des fumeries d’opium aux crises de surdoses

Pierre Martineau, photo transformée en illustrationPierre Martineau Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic/Mylène Briand (image)

Mais comment diable me suis-je retrouvé à parler d'opium dans un reportage de 2007 sur les stupéfiants? C'est simple, en 2007, Insite, le centre d'injection supervisée de la rue Hastings, existe depuis déjà quatre ans. Des utilisateurs qui fument leur drogue plutôt que de se l'injecter lancent l'idée d'un « centre d'inhalation supervisée ». Or, en français, ça se dit fumerie, comme chez Lucien Bodard* ou dans Le lotus bleu. VOIR LA SUITE...


Épisode 3

Du Club Compassion au couple princier, la marijuana fait son chemin

Pierre Martineau à Vancouver, image transformée en dessinPierre Martineau Photo : Radio-Canada / Photo: Alexandre Lamic/Dessin: Mylène Briand

Vous est-il arrivé de réaliser qu'il se passait quelque chose chez vous seulement parce que les voisins l'avaient remarqué? C'est un peu ce qui est arrivé en avril 1999. Des députés du Bloc québécois, alors une force politique avec laquelle il fallait compter, viennent à Vancouver visiter le Club Compassion. VOIR LA SUITE...

Colombie-Britannique et Yukon

Drogues et stupéfiants