•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Japon suspend ses importations de blé du Canada

Sur la photo : un champ de blé qui s’étend à perte de vue. On y voit, au loin, un fermier debout et une machine agricole récoltant le blé.
Le Japon est un partenaire économique important pour le Canada. Photo: AFP / Mychele Daniau

Le Japon suspend les importations de blé canadien après la confirmation de la présence de plants génétiquement modifiés en Alberta.

Nous suspendons l’offre et la vente de blé canadien jusqu’à ce que nous confirmions que le blé canadien qu’achète le Japon ne contient aucun OGM [organisme génétiquement modifié].

Gouvernement du Japon

L’Agence canadienne d'inspection des aliments a confirmé jeudi que quatre plants de blé découverts dans le sud de l’Alberta l'été dernier contenaient une modification génétique développée par la multinationale Monsanto.

Rectificatif :

Une version précédente de ce texte indiquait à tort que 284 plants de blé génétiquement modifiés avaient été découverts. Il s'agit plutôt de 4 plants sur 284 ayant fait l'objet d'une analyse.

Le Canada est l’un des plus grands exportateurs de blé au monde.

D'autres cultures comme le soja et le maïs sont génétiquement modifiées pour améliorer les rendements et résister aux menaces. Le blé génétiquement modifié, toutefois, n’a été approuvé nulle part au monde pour des raisons commerciales et de protection des consommateurs.

Agro-industrie

Économie