•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les admirateurs de Johnny Hallyday chantent et pleurent l'artiste pour ses 75 ans

Des admirateurs de Johnny Hallyday ont affiché des photos de leur idole sur la grille de l'église.

Des admirateurs de Johnny Hallyday se sont massés devant la grille de l'église de la Madeleine, à Paris, où se déroulait une messe en l'honneur du chanteur qui aurait eu 75 ans le 15 juin 2018.

Photo : Reuters / Charles Platiau

Agence France-Presse

Des chants, des larmes, une ferveur intacte six mois après sa mort : les admirateurs du rocker français Johnny Hallyday se sont rassemblés par centaines à l'église de la Madeleine, à Paris, pour assister à une messe en hommage à leur idole qui aurait eu 75 ans vendredi.

Ce 15 juin fait office de « Saint-Johnny » pour tous ses admirateurs, avec d'autres rassemblements prévus ailleurs en France en mémoire de celui qui a disparu le 5 décembre des suites d'un cancer des poumons.

Quatre jours après sa mort, des centaines de milliers de personnes avaient salué une dernière fois le chanteur. Le cortège funéraire avait notamment descendu la célèbre avenue des Champs-Élysées pour rejoindre l'église de la Madeleine devenue depuis un lieu de mémoire pour ses admirateurs.

Les célébrations ont débuté vers 11 h, et suivra une messe « un peu particulière », selon le père Bruno Horaist qui la célébrera à partir de 12 h 30.

Quelques fans étaient présents sur le parvis dès 7 h pour être certains de pouvoir entrer dans l'édifice, dont la capacité maximale est d'environ mille places. Trois heures plus tard, ils étaient plusieurs centaines à s'amasser devant la grille où de petites photos de Johnny étaient accrochées.

Trois admirateurs de Johnny Hallyday portent des t-shirts à l'effigie de leur idole.

Des admirateurs de Johnny Hallyday posent à l'extérieur de l'église de la Madeleine, à Paris, pour rendre hommage au chanteur qui aurait fêté ses 75 ans le 15 juin 2018.

Photo : Reuters / Charles Platiau

La première chanson sortie des enceintes était Retiens la nuit, reprise en choeur par les fans. La foule était composée d'autant de femmes que d'hommes, beaucoup portant des t-shirts à l'effigie du rocker. Une femme pleurait, tous criaient « Johnny! » à la fin de la chanson.

Parmi ces fans, dont un certain nombre avaient pris un jour de congé pour participer à ce moment de communion, quelques-uns savaient qu'ils ne pourraient pas assister à la cérémonie, pour laquelle on demandait une contribution de 5 euros (environ 7,50 $) ou un carton d'invitation.

« J'ai 52 ans et je suis fan de Johnny depuis mes 13 ans. On n'a pas nos places, mais on voulait être présents quand même. Même si on reste sur le parvis de l'église, tant pis. C'était important de venir pour l'anniversaire de Johnny », explique Thierry Oteo, qui a voyagé depuis Dijon avec quatre amis.

En présence de son cousin

Peu avant 11 h, les premiers invités ont pénétré dans l'église, parmi lesquels Michael Ketcham Hallyday, le cousin de la vedette du rock. Devant l'autel, une guitare orpheline de son propriétaire - peut-être la même que celle qui avait été posée sur les marches de l'édifice lors des funérailles -, une photo de Johnny qui salue avec une main levée.

En attendant la messe, « bien sûr un peu plus festive que d'ordinaire », a dit à l'Agence France-Presse le père Bruno Horaist, un organiste devait jouer les chansons de Johnny, l'ensemble vocal de la Madeleine allait interpréter des cantiques religieux sur les airs des tubes de Johnny, puis l'artiste country Chris Evans devait chanter Salut Charlie, Vivre pour le meilleur et un hymne à Johnny.

À Marseille, deux de ses amis proches, son célèbre imprésario Jean-Claude Camus et l'animateur de télévision Michel Drucker, devaient raconter dans l'après-midi « leur Johnny » lors du quatrième festival Des livres, des stars.

Sur l'île caribéenne de Saint-Barthélemy, où repose Johnny Hallyday depuis le 11 décembre, une dizaine d'admirateurs venus de l'Hexagone devaient célébrer dans la simplicité « l'anniversaire » de la vedette disparue, en l'absence de messe, de concert ou de soirée hommage organisés sur l'île. Près de Viviers, village ardéchois du sud où est enterrée la mère de Johnny, on érigera samedi une statue du chanteur de plus de trois mètres de haut.

Du côté de la famille, l'émotion est déjà affichée à travers les médias et réseaux sociaux. « Ce jour, pas comme un autre, ressemble hélas à tous les autres... Tu me manques à chaque instant », a écrit son fils David Hallyday sur Instagram où il a publié une photo d'un ange dessiné par des nuages.

Sa fille, Laura Smet, a affiché sur ce même média une photo de son avant-bras portant le tatouage d'un oiseau, avec le message « Je t'aime ».

Très loin de Paris, à Los Angeles où il faisait encore nuit, Laeticia Hallyday et ses deux filles s'apprêtaient à recevoir des amis proches pour ce jour particulier.

Musique

Arts