•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des parents francophones déplorent le choix de l’école Greenwood

Des parents qui assistent à une réunion dans une école.
Environ 80 parents ont assisté à la réunion. Photo: Radio-Canada / Annie Poulin
Radio-Canada

Des parents francophones se sont opposés en grand nombre, jeudi soir, à la proposition d'école secondaire mise de l'avant par le Conseil scolaire Viamonde dans l'est de Toronto.

Le conseil avait convié les parents à une réunion d’information pour présenter une mise à jour de son projet.

Il compte rénover l’ancienne école anglaise Greenwood et y installer une cafétéria qui peut se transformer en auditorium et un gymnase double. Une cour serait aussi aménagée sur le toit de l’école.

Pour le moment, Viamonde a signé un bail de cinq ans et pense que, si tout se passe comme prévu, l’école pourrait ouvrir en 2020.

Les parents présents à la rencontre ont formulé de nombreuses critiques au sujet de l’école choisie. Ils considèrent que leurs enfants n’auront pas une école équivalente à celles des élèves anglophones.

Viamonde n’est vraiment pas ouvert à une alternative et ça reste décourageant, estime Michelle Miller-Guillot, de la Coalition de parents pour une école secondaire de quartier.

Les commentaires des parents ont été filmés et seront présentés aux conseillers scolaires.

Chaque fois que le dossier est présenté aux élus, le dossier est présenté avec les faits, tels qu’ils sont et ce sont eux qui prennent la décision, a précisé la porte-parole du conseil, Claire Francoeur.

Viamonde a reçu 16 millions de dollars du gouvernement ontarien pour rénover l’école de 500 places.

Si le conseil scolaire anglais décide de vendre l’école Greenwood, les conseillers devront aussi décider s’ils achètent l’édifice.

D'après les informations d'Annie Poulin

Toronto

Éducation