•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Émission symbole de la « télé poubelle », le Jerry Springer Show s'arrête

The Jerry Springer Show se termine après 27 ans.
The Jerry Springer Show lors de son 25e anniversaire. Photo: La Presse canadienne / Virginia Sherwood
Agence France-Presse

Émission symbole de la télé poubelle, remplie de jurons, vulgarités et confrontations physiques, le Jerry Springer Show va s'arrêter, après 27 années à l'antenne, au terme de son contrat avec le groupe NBCUniversal, a appris jeudi l'AFP de sources concordantes.

La chaîne américaine CW, une coentreprise entre le groupe CBS et le studio Warner Bros, a pris le relais de NBCUniversal mais n'a pas commandé de nouveaux épisodes de l'émission, a indiqué une porte-parole.

Elle diffusera des épisodes déjà tournés et, pour l'essentiel, déjà diffusés, a-t-on indiqué de même source, confirmant une information du site Broadcasting and Cable.

Lancé en septembre 1991, The Jerry Springer Show était, au départ, un talk-show classique, orienté sur des sujets de société et sur la vie politique américaine.

Avocat et politicien, maire de Cincinnati durant un an en 1977, Jerry Springer était à la barre de l'émission, dans un style relativement policé.

Adultères, tromperies, empoignades

Cependant, après quelques années, pour améliorer les audiences, ce fils d'immigrants juifs allemands a radicalement changé le ton de son émission, basculant dans la quête du spectaculaire à tout prix.

Dans la majorité des épisodes, des invités venaient parler de leurs problèmes de couple ou de famille, exposer adultère, tromperies et bassesses.

Orientée par Jerry Springer, la discussion finissait régulièrement en empoignades, les protagonistes étant retenus, ponctuellement seulement, par des agents de sécurité.

Chauffé à blanc, le public réagissait au quart de tour, et finissait souvent par scander « Jerry! Jerry! », euphorique.

Meilleures audiences avant Oprah

À la fin des années 1990, l'émission affichait la meilleure audience des programmes de journée, devant Oprah, le talk-show incontournable de la présentatrice Oprah Winfrey.

Sa popularité était alimentée par quelques épisodes devenus des références, comme une bagarre entre des prostituées et leurs proxénètes ou entre des membres du Ku Klux Klan et des représentants de l'association Jewish Defense League, qualifiée de « groupe terroriste » par le FBI.

Le Jerry Springer Show a tant marqué la culture populaire anglo-saxonne qu'il a inspiré une comédie musicale, Jerry Springer: The Opera, jouée avec succès à Londres notamment à partir de 2003.

L'émission ne faisait plus autant parler d'elle depuis le début des années 2010, mais était toujours diffusée quotidiennement sur la quasi-totalité du territoire américain.

Médias

Arts