•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Husky Energy veut remplacer le pipeline responsable d’un déversement en 2016

Le gratte-ciel de Husky Energy.
La compagnie Husky Energy a annoncé mercredi qu’elle souhaite remplacer le pipeline responsable d’un déversement de pétrole dans le nord-ouest de la Saskatchewan en juillet 2016. Photo: La Presse canadienne / Jeff McIntosh

La compagnie Husky Energy à laquelle appartient le pipeline responsable du déversement de pétrole dans le nord-ouest de la Saskatchewan en juillet 2016 a annoncé mercredi qu'elle souhaite construire de nouvelles infrastructures pour le remplacer.

L’incident avait conduit au déversement de 225 000 litres de pétrole et avait obligé la ville de Prince Albert à fermer ses conduites d'eau dans la rivière Saskatchewan Nord.

Un porte-parole de la compagnie, Travis Davies, assure que les deux nouvelles lignes d’oléoduc seraient installées plus à l’écart de la rivière et en hauteur, avec un meilleur ancrage pour limiter les effets des mouvements de sol.

Le projet prévoit que les nouvelles installations transporteront du pétrole en direction de Lloydminster, en Alberta, et traverseront les municipalités rurales de Britannia, Eldon et Frenchman Butte, en Saskatchewan.

Husky Energy a organisé une séance de discussion publique mercredi à Prince Albert pour présenter son plan de reconstruction.

Début des travaux prévu pour l’automne

M. Davies croit que la compagnie pourrait consulter le public à nouveau, mais que Husky Energy espère entreprendre les travaux de construction à l’automne.

Une fois la construction débutée, elle devrait durer de 10 à 12 mois.

C’est un bien meilleur projet pour beaucoup de raisons [...] et le plus tôt nous pourrons mettre ce pipeline en service, le plus tôt nous pourrons arrêter d’utiliser l’autre.

Travis Davies, porte-parole de la compagnie

Le maire de Prince Albert, Greg Dionne, a assisté à l’annonce et affirme que la Ville de Prince Albert soutient le projet.

C’est la meilleure solution à adopter, selon moi, et le plus important, c’est que nous avons affaire à la bonne compagnie.

Greg Dionne, maire de Prince Albert

Husky Energy avait versé cinq millions de dollars à la Ville de Prince Albert pour compenser les frais engendrés par le déversement.

La compagnie avait également été accusée d'avoir violé les lois de protection de l’environnement provinciales et fédérales. Les procédures judiciaires sont toujours en cours.

Saskatchewan

Pollution