•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sinistrés des inondations dans les Kootenays recevront 2800 $ de plus par ménage

Deux hommes tirent manuellement une remorque vers une route qui est séparée d'une maison en arrière-plan par une zone inondée.
Des habitants de Grand Forks récupèrent leurs biens pendant les inondations de mai dernier. Photo: Radio-Canada / Tina Lovegreen
Radio-Canada

John Horgan a annoncé que les habitants du district de Kootenay Boundary touchés par des inondations en mai recevront plus d'argent qu'annoncé.

Le premier ministre de la Colombie-Britannique a réitéré sa promesse de verser chaque dollar amassé par la Croix-Rouge aux sinistrés et a déclaré qu'un nouveau fonds allouera 2800 $ de plus à chaque ménage.

John Horgan a fait cette annonce, mercredi, lors d’une visite à Grand Forks, l'une des villes les plus durement touchées par les inondations le mois dernier. L'argent supplémentaire servira à aider les familles à long terme.

« Nous allons mettre en place maintenant un fonds de transition qui sera renouvelable pour faire en sorte que les citoyens qui sont toujours délocalisés aient des ressources pour subvenir à leurs besoins », a déclaré le premier ministre.

Les rues et terrains entourant des maisons dans un quartier résidentiel sont recouverts d'eau.Une vue aérienne d'un voisinage de Grand Forks sous les eaux le 12 mai 2018. Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Des milliers de personnes loin de leurs maisons

Plus de 4500 personnes ont été chassées de leurs toits par les inondations de mai. Beaucoup de maisons à Grand Forks, en particulier le quartier Ruckle, étaient recouvertes de boue du sol au plafond.

Cette visite à Grand Forks a permis à John Horgan de constater personnellement les dégâts causés par les inondations. Le premier ministre a dit avoir quitté les lieux avec un respect pour la résilience des habitants.

Nous avons fait une promenade dans le sud de Ruckle et ce qui m'a le plus frappé, c'est la façon dont les gens se rassemblent en temps de crise.

John Horgan, premier ministre de la Colombie-Britannique
Le premier ministre John Horgan est dans un hélicoptère et regarde par la fenêtre le fleuve Fraser qui déborde de son lit.Le premier ministre John Horgan constate le gonflement du fleuve Fraser près de Hope en mai dernier. Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Un communiqué indique que le programme d’aide provinciale débutera lorsque les services sociaux d'urgence prendront fin. L'aide ira aux maisons qui servent de résidence principale et qui ont été jugées inhabitables. Le programme durera jusqu'à 90 jours une fois en place.

Les autorités des services d'urgence de la Colombie-Britannique estiment qu'il y a encore environ 200 personnes qui sont hors de leurs maisons à la suite des inondations.

Colombie-Britannique et Yukon

Incidents et catastrophes naturelles