•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le renouveau du Rockfest passera-t-il par un nouveau site?

Un homme fait du «bodysurfing» lors du Rockfest à Montebello.
La foule au Rockfest de Montebello (archives) Photo: Radio-Canada / Denis Babin

Le Rockfest est voué à « changer », confirme son président et fondateur, Alex Martel. Au point de déménager? La question demeure.

Un texte de Valérie Lessard et Marie-Ève DuSablon

Une chose est certaine : le 13e Rockfest prend son envol jeudi à Montebello, pour trois jours de festivités. Pour la suite des choses, il n'est cependant pas aussi sûr que l'événement y restera.

Lors de récentes entrevues accordées au Huffington Post et au site 99scenes, M. Martel a laissé entendre que le renouveau du festival pourrait notamment passer par un emplacement différent.

Mercredi, il n'a voulu ni confirmer ni infirmer ces informations. Il a toutefois indiqué que l'idée voulant que le Rockfest puisse éventuellement déménager à Mirabel est complètement une fausse rumeur et que c'est juste du blabla de campagne.

M. Martel a toutefois reconnu qu'un événement comme le Rockfest doit se renouveler.

Au fil des années, le Rockfest a connu différentes moutures et [...] la formule va continuer de changer et d'évoluer, a-t-il dit en entrevue à Radio-Canada.

Je ne peux pas dire ça va être quoi encore, on n'est pas rendus là, on se concentre sur l'édition 2018.

Alex Martel, fondateur et président du Rockfest

Cette réponse n'a rien pour rassurer totalement les commerçants quant à l'avenir de l'événement à Montebello.

Le restaurateur Guy Duchesne installe sa roulotte de restauration rapide devant le presbytère du village chaque année depuis 12 ans, pendant le Rockfest. Il ne cache pas que le festival est « très important » pour lui, sur le plan financier.

Si le festival [déménage] ça va avoir un gros impact économique, qui va sortir de nos poches, pas rien que pour moi, pour le village au complet de Montebello, affirme-t-il.

Tout le monde bénéficie de ça.

Guy Duchesne, propriétaire des Cuisines Guy Duchesne

La copropriétaire du Bistro Montebello, Sophie Dambremont, se prépare elle aussi pour une belle fin de semaine occupée, mais ne s'inquiète pas autant d'un éventuel départ du Rockfest.

C'est triste si ça arrive. Reste quand même qu'on a des bons clients. Donc, on va vivre avec ça si ça arrive, soutient-elle.

Des billets gratuits pour les Montebellois

Par ailleurs, les gens de Montebello munis d'une preuve de résidence pourront assister gratuitement à tous les spectacles cette année, une première en 13 ans de tenue de l'événement dans la municipalité.

C'est nouveau, ça a été annoncé dans la dernière semaine que les résidents de Montebello avaient accès, souligne le maire suppléant Pierre Bertrand.

Il y a des gens se sont retrouvés avec des billets qu'ils avaient déjà achetés, qu'ils ont été obligés de revendre, mais [...] c'est plaisant pour les gens.

Pierre Bertrand, maire suppléant de Montebello

L'initiative mise en place à quelques jours de l'ouverture du festival n'est pas tant une manière de s'assurer de gonfler les rangs des spectateurs sur le site qu'à être cool avec les résidents, assure Alex Martel.

Ottawa-Gatineau

Musique