•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enlèvement, séquestration et agression sexuelle : l'accusé remis en liberté

Shawn Wesley Gervais, 34 ans, est accusé d'avoir enlevé, séquestré, battu et agressé sexuellement un homme, avec son père et son frère.

Shawn Wesley Gervais, 34 ans, est accusé d'avoir enlevé, séquestré, battu et agressé sexuellement un homme, avec son père et son frère.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Shawn Wesley Gervais, 34 ans, accusé d'avoir enlevé, séquestré, battu et agressé sexuellement, avec son père et son frère, un homme dans la vingtaine, pourra retrouver sa liberté en attendant son procès.

Le juge a conclu que malgré la gravité des gestes qu'il a qualifiés de répugnants, il n’avait aucune raison de croire que l'homme ne respecterait pas ses nombreuses conditions de libération. Il devra se soumettre à un couvre-feu de 21 h à 6 h et ne pourra pas se trouver en possession d’armes ou près de bars.

Le père de quatre enfants originaire de Saint-Stanislas devra aussi s’abstenir d’entrer en contact avec la victime et avec ses présumés complices. Il devra également consulter un psychologue. La caution est fixée à 10 000 $ si l'accusé brise ses conditions de libération. La Couronne s’opposait à sa remise en liberté.

Roxanne Muise, la conjointe de Shawn Wesley Gervais, fait elle aussi face à quatre chefs d'accusation. Elle a comparu mercredi après-midi et a été libérée avec les même conditions. Elle est actuellement en congé de maternité.

Carl Gervais, le père de Shawn Wesley Gervais, demeure détenu jusqu’à jeudi pour son enquête sur remise en liberté. Il fait face aux sept mêmes chefs d'accusation que son fils, mais il a des antécédents judiciaires. La Couronne s’oppose à sa remise en liberté.

Une histoire qui dégénère

Selon le témoignage de l’enquêteur au dossier, Carl Olivier Dubé, cette histoire est celle d'un couple ouvert qui aurait dégénéré.

La conjointe de l’accusé, Roxanne Muise, qui a aussi été arrêtée mardi après-midi, aurait rencontré la présumée victime une première fois le 2 juin. Elle aurait à son retour confié à son conjoint avoir été agressée sexuellement. Elle n’a toutefois pas porté plainte à la police.

Shawn Wesley Gervais, un ancien militaire, aurait alors planifié de venger sa conjointe avec l’aide de son père, Carl Gervais et de son frère, Kurt Gervais, qui fait l’objet d’un mandat d’arrestation.

Roxanne Muise se serait ainsi rendue samedi chez la victime pour ensuite l’entraîner dans une chambre d’hôtel des Suites de Laviolette. Une fois sur place, les trois hommes auraient fait irruption dans la chambre. Ils auraient battu la présumée victime avec des bâtons télescopiques, l’aurait ligoté et amené sur le chemin Toussaint-Biron où ils l’auraient agressé sexuellement avec leurs bâtons, puis abandonné.

À son réveil, la présumée victime a dû marcher pendant 40 minutes avant d’obtenir de l’aide. L'homme a subi de multiples blessures au visage et à une jambe.

Selon des informations d'Amélie Desmarais

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Mauricie et Centre du Québec

Justice et faits divers