•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mondial 2018 : les jeunes partisans tunisiens et marocains fébriles

Yassine Zouari et Yassine Bouibes
Yassine Zouari et Yassine Bouibes. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Alors que les équipes nationales de la Tunisie et du Maroc se préparent à effectuer un retour attendu à la Coupe du Monde de soccer, les partisans des deux formations ne tiennent plus en place. Surtout les plus jeunes, qui n'ont jamais eu la chance de voir leur équipe participer au Mondial.

Un texte de Jean-Philippe Martin

Yassine Zouari a 11 ans. Enfant de parents tunisiens, il est né en 2006, la même année où la Tunisie a fait sa dernière apparition au tournoi de la Coupe du monde.

Aujourd’hui, Ali porte fièrement le chandail des Aigles de Carthage qui joueront leur premier match lundi, le 18 juin contre l’Angleterre.

« C’est quand même une grande chose de jouer cette année contre l’Angleterre et la Belgique. J’espère que l’équipe pourra bien faire », raconte le milieu de terrain de la formation U12 AA de Beauport.

Younes Bouibes, lui, a 13 ans. Son équipe préférée, le Maroc foulera un terrain de la Coupe du monde pour la première fois depuis 20 ans.

Younes Bouibes est un grand amateur de soccer.Younes Bouibes est un grand amateur de soccer. Photo : Radio-Canada

« Mon père m’a raconté des histoires sur notre équipe nationale, comme cette défaite contre l’Allemagne (en 1986) sur un coup franc », explique Younes. Il espère voir le Maroc se faufiler au sein du groupe B, qui comprend l’Espagne, le Portugal et l’Iran.

Moment magique

Le moment sera grand aussi pour les papas des deux garçons.

« Ce sera un moment magique, dit Ali Zouari, le père de Yassine. La Tunisie et le foot, ce sont deux grandes choses que je partage avec mon fils. On attend ce moment avec impatience. On va s’en souvenir longtemps...surtout si on gagne », explique-t-il.

Yassine sera un farouche partisan de la Tunisie au Mondial.Yassine sera un farouche partisan de la Tunisie au Mondial. Photo : Radio-Canada

« Nous, on regardera en famille, explique Jalloul Bouibes, le père de Younes. À la maison, l’ambiance est comparable à un café au Maroc durant les matchs. »

S’ils suivront attentivement les matchs du Maroc et la Tunisie, les deux garçons ne manqueront rien du reste de l’action qui se déroulera en Russie jusqu’à la mi-juillet.

Aussitôt les examens de fin d’année complétés, Ali et Younes n’en auront que pour le foot.

« La Coupe du monde va occuper tout mon été, clairement, dit Younes avec le sourire. Il y aura un peu moins de vie sociale. On va surtout parler avec les coéquipiers à l’entraînement de ce qui s’est passé, charrier les gens parce que leur équipe a perdu », lance-t-il d’un air amusé.

Soccer

Sports