•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador invite Donald Trump au théâtre

Donald Trump devant un drapeau du Canada.
Le président des États-Unis, Donald Trump, au Sommet du G7 à La Malbaie le 8 juin 2018 Photo: Associated Press / Evan Vucci

Dwight Ball invite Donald Trump à l'accompagner à une représentation de la comédie musicale Come from Away, dont l'action se déroule à Terre-Neuve-et-Labrador, afin de discuter des « bienfaits » d'une bonne relation entre les États-Unis et le Canada.

« Je vous ferai suivre des billets », dit le premier ministre terre-neuvien au président américain, avec qui il espère assister au spectacle sur Broadway et avoir une conversation au sujet des avantages d’une « relation commerciale positive et mutuellement bénéfique ».

Dwight BallDwight Ball Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Les événements dépeints dans la production canadienne Come from Away, une comédie musicale d’Irene Sankoff et David Hein, commencent le 11 septembre 2001 à Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador.

La petite ville, qui comptait alors à peine 9600 âmes, avait accueilli inopinément 7000 voyageurs « venus de loin » et arrivés à bord de 38 avions déroutés vers Terre-Neuve-et-Labrador durant les attaques terroristes contre les États-Unis.

Dans sa lettre, datée de mardi, le premier ministre terre-neuvien rappelle à M. Trump les liens commerciaux et militaires historiques qui existent entre sa province et les États-Unis.

« Comme vous le savez, j’espère, les États-Unis d’Amérique et la province de Terre-Neuve-et-Labrador ont bénéficié d’une relation commerciale positive pendant des siècles, grâce à des traités de réciprocité remontant aux années 1800 », écrit-il dans la missive publiée mercredi sur le compte Twitter (Nouvelle fenêtre) officiel du premier ministre provincial et adressée directement à @realDonaldTrump, le compte Twitter de M. Trump.

M. Ball souligne également la collaboration entre sa province et les États-Unis lors de la Seconde Guerre mondiale. Les Américains avaient établi des bases militaires à Terre-Neuve en échange de l’octroi de navires de guerre, dans le cadre de l’Accord de 1941 sur les bases cédées à bail.

Des passagers se recueillent lors d'une cérémonie en 2011 à Gander.Quelques-uns des passagers déroutés vers Terre-Neuve-et-Labrador le 11 septembre 2001 étaient de retour à Gander pour une cérémonie dix ans plus tard. Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

M. Ball juge « extrêmement troublants » et « injustifiés » les tarifs douaniers imposés récemment par les États-Unis sur l’acier et l’aluminium canadiens. Le gouvernement canadien a immédiatement répliqué en annonçant des mesures similaires dès le 1er juillet.

Invoquant le proverbe « une marée montante soulève tous les bateaux », Dwight Ball rappelle à Donald Trump comment une petite province comme Terre-Neuve-et-Labrador est venue en aide aux Américains lors des attaques terroristes sur New York et Washington.

Les acteurs chantent sur scène.Les acteurs de la production Come From Away Photo : Courtoisie de Matthew Murphy

Un succès critique et populaire

En 2017, Come from Away a été mis en nomination pour sept prix Tony, les récompenses les plus prestigieuses du théâtre américain, et est reparti avec le Tony de la meilleure mise en scène pour une comédie musicale.

La pièce, qui a battu de nombreux records aux guichets, était l’une des finalistes au prix Grammy du meilleur album de comédie musicale en 2018.

Une adaptation de Come from Away pour le cinéma a été annoncée l’automne dernier.

Avec les informations de La Presse canadienne

Terre-Neuve-et-Labrador

Relations internationales