•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début de la construction pour accueillir un TEP à Sudbury

La présidente du conseil d'administration de l'hôpital Horizon Santé-Nord .

Horizon Santé-Nord a souligné officiellement mercredi le début des travaux de construction de la salle TEP.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Radio-Canada

L'hôpital Horizon Santé-Nord (HSN) et la Fondation du Nord en cancérologie ont célébré mercredi matin le début des travaux de construction en vue d'y installer un tomodensitomètre à émission de positrons (TEP).

Le coût total du projet est estimé à 8,9 M$.

La salle du TEP sera construite sur pilotis, tout juste derrière l’hôpital.

Les travaux comprennent l’expansion du Service de médecine nucléaire sur une superficie d’environ 4200 m2.

Grue qui creuse sur un chantier de construction.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les travaux de construction de la salle TEP devraient durer environ 9 mois.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Sam (Bruno) serait tellement heureux aujourd'hui de voir les travaux de construction.

Cheryl Bruno, veuve de Sam Bruno

Un long processus

C’est depuis 2010 que le Fonds de TEP Sam Bruno recueille l’argent en vue de la construction de la salle pour l’appareil.

Ce fonds a été mis sur pied en mémoire de cet homme, mort il y a huit ans.

Ce dernier avait exercé des pressions et lancé une campagne de financement pour l’achat d’un tomodensitomètre à émission de positrons.

Annuellement, environ 600 patients n’auront plus à se déplacer vers Toronto pour faire leur test diagnostique.

Dominic Giroux, PDG Horizon Santé-Nord
Rosina Bruno (à gauche sur la photo) et Cheryl Bruno (à droite).Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La mère et la veuve de Sam Bruno étaient présentes à la cérémonie marquant le début des travaux de construction de la salle qui accueillera le TEP.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Financement

La communauté et l’hôpital ont fourni 4,3 M$, alors que la province a injecté 4,6 M$ pour la construction de la salle TEP.

Le gouvernement ontarien s’est aussi engagé à verser 1,6 M$ par année pour exploiter le TEP, qui devrait fournir ses premières images à l’été 2019.

La construction de la chambre devrait durer environ neuf mois, indique HSN.

Les résidents doivent actuellement se déplacer vers Toronto pour profiter d'examens par tomodensitomètre à émission de positrons.

Cela se traduit par près d’un demi-million de kilomètres qui n’auront plus à être parcourus par des résidents du Nord-Est, conclut M. Giroux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Établissement de santé

Santé