•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Station plein air de Saint-Pacôme deviendrait un centre de loisir et de culture

La Station plein air de Saint-Pacôme
La Station plein air de Saint-Pacôme Photo: Radio-Canada / Ariane Perron Langlois

La municipalité de Saint-Pacôme a fait savoir, par voie de communiqué, que le comité de travail sur l'avenir de la Station plein air, formé de quatre conseilleurs municipaux, a choisi de créer un centre de loisir et de culture en utilisant le chalet et les terrains adjacents.

Un texte de Jérôme Lévesque-Boucher

Trois promoteurs s'étaient montrés intéressés par l'acquisition de la montagne. L'un d'eux désirait relancer les activités de ski alpin. Un autre a exprimé son désir de faire une offre pour l’achat de la montagne pour la relance d’activités sportives sans ski et la construction de mini-chalets écologiques. Le troisième avait également manifesté son intérêt en février dernier pour l’achat de la montagne afin d'y bâtir des camps et chalets.

Toutefois, Saint-Pacôme affirme que les trois promoteurs ont annoncé qu’ils ne déposeraient pas d’offre. La vente de la montagne n’est plus une option pour le moment et le comité de travail présente de nouveau la création d’un centre de loisir et de culture sur le site actuel, un projet qu'il souhaitait déjà présenter aux citoyens lors d'une rencontre d'information, le 14 mai dernier.

La remontée mécanique de la Station plein air de Saint-PacômeLa remontée mécanique de la Station plein air de Saint-Pacôme Photo : Radio-Canada / Ariane Perron Langlois

Quatre étapes pour la réalisation du projet

La municipalité propose donc de réaliser ce projet en quatre étapes. La première serait de démantèler des équipements de téléskis. Les actifs liés à la pratique du ski alpin seraient vendus dans les prochaines semaines.

Puis, Saint-Pacôme se concentrerait sur la vente du terrain de la patinoire. À la suite de cette vente, la patinoire et le terrain de volleyball de plage seraient déménagés aux abords du centre de loisir et culture. La patinoire serait modernisée pour le Deck hockey et pour le basketball. Quant au terrain de pétanque, une décision serait prise ultérieurement. Le terrain laissé vacant à la suite du déménagement de la patinoire serait mis en vente et les profits permettraient de financer le déménagement des installations, selon la municipalité.

Troisièmement, la bibliothèque municipale serait relocalisée au centre de loisir et culture. L’édifice Mathilde Massé sera par la suite mis en vente. Les profits seraient destinés à la modernisation du centre de loisir et culture.

Finalement, les terrains de soccer actuels situés près de l’école la Pruchière, sur les terrains de la commission scolaire, seraient déménagés aux abords du centre de loisir et culture avec la création de deux terrains distincts.

Les autres installations du centre demeureront disponibles pour la pratique d’activités récréatives extérieures.

La municipalité présentera ce projet en détail aux citoyens lors d'une rencontre d'information qui aura lieu le 21 juin prochain, à la Salle municipale.

Bas-Saint-Laurent

Infrastructures