•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtre d'une Victoriavilloise à Kuujjuaq : un homme arrêté

Chloé Labrie.
Chloé Labrie Photo: Facebook

Un homme a été arrêté mercredi après-midi en lien avec le meurtre de Chloé Labrie, une technologiste médicale de 28 ans originaire de Victoriaville qui a été découverte sans vie à sa résidence de Kuujjuaq, dans le Nord-du-Québec, lundi soir.

La Sûreté du Québec avait préalablement confirmé que le corps de Chloé Labrie portait des marques de violence et qu'il s'agissait d'un assassinat. Le suspect est actuellement interrogé par les enquêteurs de la SQ.

Les lieux ont été protégés et un technicien en scène de crime de la Sûreté du Québec a été dépêché sur place pour faire la lumière sur les circonstances entourant cette mort.

Dans un courriel, la direction de la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik ainsi que le Centre de santé Tulattavik de l'Ungava ont offert leurs condoléances à la famille et aux proches de Chloé Labrie.

Les gestionnaires du Centre de santé Tulattavik de l'Ungava (CSTU), où travaillait la victime, ont rencontré le personnel mardi matin. De plus, une ressource spécialisée offre un soutien psychosocial spécifique depuis mercredi matin, à Kuujjuaq, aux employés qui en font la demande.

Chloé Labrie travaillait au CSTU depuis 2014.

Vague de sympathie

Plusieurs amis ont commenté le drame sur les réseaux sociaux. « Chloé était le genre de fille attachante qui aimait raconter ses histoires de plein air et de voyage. Je l’ai côtoyée que quelques années, mais je garde une très belle opinion d’elle », a raconté un ancien collègue de travail, Frédéric Michaud.

La médecin de famille Danielle Mercier, qui partage son temps entre Kuujjuaq et Ayer's Cliff, n'avait que de bons mots à dire sur sa collègue.

Dr Danielle Mercier.La médecin de famille Danielle Mercier partage son temps entre Kuujjuaq et Ayer's Cliff depuis près de 30 ans. Photo : Radio-Canada

« Honnêtement, cette femme-là, je n'y connaissais pas de défauts. Elle était toujours très gentille, toujours souriante, d'humeur égale, très professionnelle... c'était quelqu'un de très agréable à côtoyer », souligne-t-elle.

« On ne connait pas les circonstances, on ne connait pas le mobile, mais à prime abord, je ne vois pas qui aurait pu lui vouloir du mal », ajoute Dr Mercier.

Cette dernière estime néanmoins que les travailleurs provenant du sud sont toujours en sécurité

« S'il y a un risque, c'est parce que le niveau général de la violence dans la communauté est plus élevé que dans un milieu comme Sherbrooke ou l'Estrie. Globalement, ça augmente peut-être un peu plus les riques, mais ça ne devrait pas nous empêcher d'aller travailler au nord, et moi ça ne m'empêchera pas d'aller travailler au nord », mentionne Dr Danielle Mercier.

Le député d'Arthabaska, Éric Lefebvre, a également offert ses condoléances à la famille, dont il connaît plusieurs membres, sur sa page Facebook.

« Dans des situations comme celles-là, en tant qu'ami, tout ce qu'on peut dire, c'est que les mots nous manquent, mais qu'on est là à toute heure du jour et de la nuit pour les soutenir », a déclaré M. Lefebvre mercredi.

« Depuis ce matin, c'est toute une communauté qui est ébranlée. Roch [le père de la victime] est très impliqué dans la collectivité, que ce soit avec les Tigres de Victoriaville, différents événements et par le biais de son entreprise », a-t-il ajouté.

Chloé Labrie serait également la soeur d'Hubert Labrie, un joueur de l'équipe des Wolf Pack de Hartford, dans la Ligue américaine de hockey.

Estrie

Crimes et délits