•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un legs de 15 M$ de Guy Joron à l'Université de Montréal

Guy Joron.
Guy Joron, qui est décédé le 28 décembre 2017 à l’âge de 77 ans, a fait un don testamentaire de 15 M$ à l'Université de Montréal. Photo: Radio-Canada / Archives

L'ancien ministre du Parti québécois Guy Joron, mort en décembre dernier, a fait un don testamentaire de 15 millions de dollars à l'Université de Montréal, indique l'établissement. Il s'agit de l'un des plus importants dons qu'elle a reçus.

« Pour Guy Joron, une société scolarisée est une société riche culturellement, socialement et économiquement.

Par ce don, il [Guy Joron] souhaitait souligner l'importance du rôle de l'Université de Montréal pour l'ensemble de la francophonie.

Hugo Valencia, conjoint de Guy Joron

HEC Montréal et Polytechnique Montréal se partageront à égalité de parts 3 millions de dollars, tandis que l'Université de Montréal recevra 12 millions de dollars.

Né à Montréal le 2 juin 1940, Guy Joron a étudié à l’Université de Montréal, où il a obtenu en 1964 un baccalauréat en science politique.

Fils de l’entrepreneur et homme d’affaires Conrad Joron et petit-fils du député Émile Moreau, Guy Joron a été élu député de Gouin une première fois en 1970 avant de subir la défaite en 1973. Il reviendra à la députation après avoir remporté la circonscription de Mille-Îles en novembre 1976.

René Lévesque fera de lui le premier ministre délégué à l’Énergie. Deux ans plus tard, il fera adopter la première politique énergétique du Québec et un moratoire sur le développement de l’énergie nucléaire, « un moratoire qui est toujours en vigueur », précise l’Université de Montréal.

Après son passage en politique, Guy Joron a siégé au conseil d'administration d'Hydro-Québec et a été président de la Place des Arts.

Avec les informations de La Presse canadienne

Éducation

Société