•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Venez partager la recette de votre enfance, et une tranche de vie

Deux femmes posent devant un camion restaurant repeint en blanc et rouge et sur lequel on lit Manitoba Food History.
Le resto mobile du projet Manitoba Food History veut permettre de recueillir les témoignages des habitants de la province, autour de recettes de cuisine. Photo: Kimberley Moore

Janis Thiessen s'élance sur les routes manitobaines au volant d'un resto mobile afin de documenter, à travers la mémoire culinaire des habitants, ces moments de vie qui constituent l'histoire de la province.

Un texte de Barbara Gorrand

Quand on demande à la directrice associée du Centre d'histoire orale de l'Université de Winnipeg de raconter la genèse de son projet, elle ne peut s’empêcher de sourire.

« Dans mon enfance, ma mère avait pour habitude de cuisiner des côtelettes de porc qu’elle faisait griller si longtemps à la poêle qu’elles finissaient complètement desséchées, raconte Janis Thiessen. Au moment de servir, elle ajoutait de la sauce relish par-dessus, et ce n’était vraiment pas bon! »

Il faudra quelques années à Janis Thiessen pour comprendre l’origine de cette recette familiale.

« Mes parents étaient nés dans les années 1920 et 1930, à une époque où la réfrigération n’existait pas. Pour des raisons sanitaires, il fallait cuire la viande très longtemps, et cette habitude était ancrée dans la façon de cuisiner de ma mère. »

À la rencontre des souvenirs familiaux

Les souvenirs de la chercheuse ne sont sans doute pas uniques. Au Manitoba, une province marquée par de nombreuses vagues successives d’immigration et des traditions autochtones très présentes, nombreuses sont les familles qui ont sans doute une anecdote similaire à raconter.

C’est justement pour aller écouter ces histoires culinaires que Janis Thiessen, associée aux chercheurs Kent Davies et Kimberley Moore, a imaginé le projet Manitoba Food History.

« Il n’y a pas de lieu plus propice aux confidences qu’une cuisine, explique Mme Thiessen. Mais comme nous ne pouvions pas nous inviter dans les cuisines de tout le monde, nous avons imaginé ce camion restaurant itinérant, qui nous permet d’aller chercher ces histoires où elles se trouvent. »

Premier arrêt à Steinbach

Grâce à l’obtention d’une bourse du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, l’équipe de chercheurs a pu acheter un véritable camion de cuisine de rue, engager Sarah Story, « qui possède le double talent de conduire les entretiens et le camion! », et de financer cinq années de recherches.

« Nous espérons ensuite poursuivre l’aventure pendant près de 20 ans », ajoute Mme Thiessen.

« Notre première étape, du 18 juin au 7 juillet, nous conduira à Steinbach où nous attendons des représentants d’entreprises alimentaires mais aussi des particuliers, issus de toute la diversité que compte cette ville, précise Janis Thiessen. Tout ce que nous disons aux gens, c’est : “Venez, apprenez-nous une recette qui compte dans votre histoire, qui définit votre famille, et participez en même temps à cette conservation de l’histoire de toute la province”. Et il n’y a pas besoin d’être un grand cuisinier pour cela. »

Une femme assise derrière un bureau entourée de livres.La chercheuse Janis Thiessen, directrice associée du Centre d'histoire orale de l'Université de Winnipeg. Photo : Radio-Canada

Derrière ce projet, qui sera documenté sous forme de balados, la professeure Thiessen aimerait se servir du prétexte de la cuisine pour permettre à tous ceux qui n’auraient jamais pensé ouvrir un livre de sociologie ou d’histoire d’en apprendre davantage sur leurs propres origines et le passé du Manitoba.


Ailleurs sur le web :

Pour en savoir plus ou participer au projet (en anglais) (Nouvelle fenêtre)

Manitoba

Histoire