•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Miramichi se prépare à accueillir les Jeux de l'Acadie

Les jeunes du Carrefour Beausoleil accueille la mascotte des Jeux de l'Acadie, Acajoux, à Miramichi.
Les jeunes du Carrefour Beausoleil accueille la mascotte des Jeux de l'Acadie, Acajoux, à Miramichi. Photo: Radio-Canada

Les activités en prévision des Jeux de l'Acadie sont officiellement lancées dans la ville hôte, Miramichi. Les jeunes qui se préparent à participer aux Jeux ont eu droit, mardi, à la course du flambeau et à la visite de la mascotte Acajoux.

Le moment est toujours symbolique pour les villes hôtesses, puisque l'allumage du flambeau signifie que les Jeux approchent.

Et pour cause : il y avait de la fébrilité dans l'air mardi à Miramichi.

On trouve que ça arrive très rapidement, laisse entendre Marc Allain, président du comité organisateur de la finale des Jeux de l’Acadie à Miramichi.

Marc Allain, président du comité organisateur de la finale des Jeux de l’Acadie à Miramichi.Marc Allain, président du comité organisateur de la finale des Jeux de l’Acadie à Miramichi. Photo : Radio-Canada

Tout est prêt pour les Jeux, indique-t-il : On a eu une simulation la fin de semaine dernière et nous avons passé le déroulement des choses une à la fois.

L'organisation a aussi pu combler le manque de bénévoles dans les dernières semaines.

Lorsqu’on a lancé l’appel, on était à environ 200 et là on approche le 500 donc on est en très bonne forme, ajoute Marc Allain.

Il reste d'ailleurs toujours de la place pour des bénévoles supplémentaires.

Un impact sur la communauté francophone

Petite ville à majorité anglophone, Miramichi va voir sa population francophone doubler à l'occasion des Jeux.

Un élément qui rend les jeunes natifs de la région très fiers : J’adore ma langue et je suis la pour la représenter, déclare Madalyn Mackinnon, qui participera aux Jeux de l'Acadie cette année en vélo de montagne, en athlétisme et au lancé du poids.

Madalyn Mackinnon, native de Miramichi, participera aux Jeux de l'Acadie 2018.Madalyn Mackinnon, native de Miramichi, participera aux Jeux de l'Acadie 2018. Photo : Radio-Canada

La mission cette année sera d'encourager les gens à parler français et à amener la langue ici.

Madalyn Mackinnon, athlète aux Jeux de l'Acadie 2018 en vélo de montagne et en athlétisme

Même son de cloche pour Erika Blackmore, jeune adepte de l'athlétisme et du badminton : Ça me rend vraiment excitée que ça arrive chez nous. Comme il n'y a pas beaucoup de francophones, c'est génial de voir du monde ici.

J’ai vraiment hâte, non seulement ça encourage la francophonie, mais c’est une place où tous les jeunes peuvent se regrouper et faire de belles amitiés, renchérit Maude Sonier, qui montrera aussi ses prouesses en athlétisme et en badminton à l'occasion des Jeux.

Maude Sonier pratique l'athlétisme et le badminton.Maude Sonier pratique l'athlétisme et le badminton. Photo : Radio-Canada

Ces réactions qui ravissent Marc Allain.

J’ai l’impression que dans les 39 ans de l’histoire des Jeux, il n'y en aura pas eu beaucoup qui auront eu l’impact de ceux de Miramichi.

Marc Allain, président du comité organisateur de la finale des Jeux de l’Acadie à Miramichi

Et selon lui, cet impact se fait déjà bien sentir : On le voit dans les yeux des enfants. C’est la chance de montrer à l’Acadie au complet qu’à Miramichi l’Acadie se porte bien, qu'elle est vivante.

Avec les informations de François LeBlanc

Nouveau-Brunswick

Sports