•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux fillettes abandonnées dans un logement de Québec

Deux fillettes abandonnées dans un logement de Québec. Un reportage de Pascale Lacombe.

Deux femmes ont été arrêtées lundi soir à Québec après avoir laissé deux jumelles de deux ans sans surveillance dans un logement insalubre de l'arrondissement de Charlesbourg.

Un texte de Louis Gagné

Les policiers ont été appelés à se rendre dans un immeuble d’appartements de la rue de Nemours vers 13 h 20, après qu'une résidente eut signalé que deux fillettes se tenaient sur le cadre d’une fenêtre ouverte située au troisième étage et risquaient de faire une chute.

En arrivant sur place, ils ont constaté que la chambre donnant accès à cette fenêtre était verrouillée et qu’il n’y avait aucun parent sur place, indique David Poitras, porte-parole au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Il ajoute que le logement était dans un état d’insalubrité « assez extrême ».

Il y avait des excréments et des rebuts à plusieurs endroits dans le logement. Également, très peu, sinon aucune nourriture n'était présente sur place.

David Poitras, porte-parole du SPVQ

Affamées et déshydratées

Les policiers ont immédiatement pris en charge les fillettes. Ils les ont hydratées et nourries.

C'est difficile à dire depuis combien de temps les enfants étaient là, mais visiblement, les besoins de base de ces enfants-là n'étaient pas [satisfaits de façon] appropriée, mentionne David Poitras.


David Poitras accorde une entrevue à la journaliste Pascale Lacombe devant les locaux de la station de Radio-Canada située sur la rue Saint-Jean, au centre-ville de Québec.Le porte-parole du SPVQ David Poitras Photo : Radio-Canada

Enquête

Une enquête a été déclenchée afin de retrouver leurs parents. Les policiers ont finalement procédé en soirée à l’arrestation de 2 femmes de 18 et de 38 ans. Il s'agit de la mère et de la grand-mère des fillettes.

Elles ont été arrêtées et interrogées avant d’être libérées sous promesse de comparaître dans les prochaines semaines.

Selon le SPVQ, elles pourraient être accusées d'abandon d'enfant, de ne pas avoir donné les soins nécessaires et de séquestration.

David Poitras n’était pas en mesure de dire si des policiers étaient déjà intervenus dans ce logement de la rue Nemours ni si les deux femmes étaient connues des autorités.

Vigilance

Les deux fillettes ont été confiées à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Des règles de confidentialité empêchent l’organisme public de commenter ce cas précis.

Son directeur adjoint, Patrick Corriveau, tient néanmoins à rappeler aux citoyens l’importance de demeurer vigilants pour repérer les possibles cas de maltraitance envers les enfants.

« Nous, c'est au cœur de notre système de protection. C'est grâce aux gens qui signalent la situation des enfants que l'on est en mesure de les protéger », insiste-t-il.

Avec la collaboration d’Alain Rochefort, Pascale Lacombe et Nicolas Vigneault

Québec

Justice et faits divers