•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La présidente de Theatre Cambrian démissionne

Pièce de théâtre.
L'édifice de la rue Eyre dans le Grand Sudbury est à vendre alors que Theatre Cambrian tente de se sortir du gouffre financier. Photo: Facebook/Theatre Cambrian
Radio-Canada

La présidente du conseil d'administration Chris Nash tire sa révérence alors que la compagnie de théâtre anglophone fait face à d'importants défis financiers. La démission de Mme Nash survient un mois après une demande faite à la Ville pour aider l'organisme à éponger un déficit de 150 000 $.

La présidence est assurée temporairement par Derek Young, le vice-président de Theatre Cambrian.

« En nous accordant un appui financier, le Grand Sudbury aiderait à rembourser nos dettes », dit-il.

Le C. A. de Theatre Cambrian a mis en vente l’édifice de la rue Eyre et a mis sur pied une nouvelle billetterie plus conviviale.

M. Young espère aussi être en mesure de créer des partenariats avec d’autres organismes artistiques.

Deux productions sont déjà envisagées et elles seront présentées au Sudbury Theatre Centre.

Mais Mme Nash doute que tous ces efforts déployés et que l’aide financière de la Ville épargne la troupe de théâtre d’une fermeture définitive.

Vue extérieure de l’édifice qui abrite Theatre Cambrian.C'est une ancienne église qui abrite Theatre Cambrian depuis une dizaine d’années. Photo : Google Street View

« Cette compagnie théâtrale fait des choses merveilleuses et nous avions un peu d’argent qui rentrait, mais la dette est énorme, même en vendant l’édifice », poursuit Mme Nash.

Par ailleurs, elle croit que le conseil municipal devrait s’abstenir d’aider Theatre Cambrian si l’organisme ne peut trouver un moyen d’assurer sa survie.

Avec les renseignements de CBC

Théâtre

Arts