•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l'aide réclamée pour les chats errants à Rivière-du-Loup

Photo d'un chat de la BC SPCA à adopter.
Animaux secours RDL a dû refuser plus de 200 animaux l'an dernier, faute de place. Photo: BC SPCA

Animaux secours RDL demande le soutien de la Ville de Rivière-du-Loup pour l'aider à prendre soin des chats errants sur le territoire de la MRC.

Selon la vice-présidente de l'organisme, Daisy Boucher-Lafrance, plus de 115 chats ont été pris en charge au cours de la dernière année avant qu'ils soient replacés dans un autre foyer.

Pour la même période, l'organisme a dû refuser 256 demandes en raison du manque d'espace. Mme Lafrance a peur que son équipe de bénévoles ne puisse plus répondre à la demande au cours des prochains mois.

On n'a plus de familles d'accueil, on n'a pas d'endroit, pas de bâtisse [...] On ne veut pas fermer, on veut que ça continue. On a besoin du soutien de la Ville.

Daisy Boucher-Lafrance, vice-présidente d'Animaux secours RDL

Selon Mme Boucher-Lafrance, 53 villes au Québec soutiennent des services aux petits animaux.

Lors de la séance du conseil municipal, lundi soir, la mairesse Sylvie Vignet a dit vouloir rencontrer les responsables d'Animaux secours RDL afin de voir ce qui peut être fait par la Ville pour leur venir en aide. Elle a toutefois affirmé que Rivière-du-Loup a déjà un service de fourrière qui permet d'accueillir des chats.

« On va commencer par se rencontrer [...] Comment ils fonctionnent, comment nous on fonctionne, les lois par rapport à ça. Il faut regarder ça », a dit la mairesse Vignet.

D'après les informations de Patrick Bergeron

Bas-Saint-Laurent

Animaux