•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1,2 M$ pour les services de police autochtones de la région

Le poste de police de Pikogan

Le poste de police de Pikogan

Photo : Radio-Canada / Facebook.com / Police Pikogan

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec octroie une subvention d'un peu plus de 29 millions de dollars aux différents services de police autochtones sur le territoire québécois pour l'exercice financier 2018-2019, dont plus de 1,2 million de dollars pour ceux de l'Abitibi-Témiscamingue.

Avec les informations de Karine Mateu

Cette subvention est bonifiée de 2,75 % par rapport à l'an dernier, à la suite des recommandations faites par le juge Jacques Viens, qui préside la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics.

Ainsi, le Conseil de bande de Timiskaming First Nation reçoit près de 248 000 $, celui de la Nation Anishnabe de Lac-Simon 684 000 $ et le montant réservé à la Première Nation Abitibiwinni (Pikogan) est de 174 000 $.

La Première Nation d'Eagle Village-Kipawa (Kebaowek) reçoit, pour sa part, 159 000 $.

Les corps policiers autochtones sont financés à 48 % par Québec et à 52 % par Ottawa.

Les dernières ententes étaient échues depuis le 31 mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Forces de l'ordre