•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Immigration : le dossier des propriétaires d'un motel de Charlottetown est reporté

Le motel Sherwood à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, est au cœur d'une enquête de l'Agence des services frontaliers du Canada.
Le motel Sherwood à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, est au cœur d'une enquête de l'Agence des services frontaliers du Canada. Photo: La Presse canadienne / Nathan Rochford

Le dossier des propriétaires d'un motel de l'Île-du-Prince-Édouard, qui sont accusés d'avoir aidé des immigrants à fournir de fausses adresses aux autorités, est reporté.

Yi Zhong et Ping Zhong n'étaient pas présents, lundi, à leur première audience devant la Cour provinciale.

L'avocat des deux accusés, Me Lee Cohen, a obtenu de la juge Nancy Orr un ajournement des procédures jusqu'au 26 juillet. Selon lui, les deux individus n'étaient pas prêts, lundi, à répondre aux accusations déposées contre eux.

L'avocat spécialisé en immigration, basé à Halifax, affirme qu'il a rencontré ses clients une seule fois depuis leur inculpation, début mai, et qu'il doit les rencontrer à nouveau afin d'étudier plus en détail la preuve de la Couronne.

Yi Zhong, 58 ans, et Ping Zhong, 60 ans, sont propriétaires d'un motel à Charlottetown. Ils sont accusés d'avoir aidé sept immigrants à fournir de faux renseignements aux autorités canadiennes entre 2008 et 2015.

Selon l'Agence des services frontaliers du Canada, ces sept immigrants et possiblement des centaines d'autres auraient tous fourni aux autorités les deux mêmes adresses, soit celle du motel Sherwood et celle de la résidence familiale de ses propriétaires.

S'ils sont reconnus coupables, Yi Zhong et Ping Zhong sont passibles d'une amende allant jusqu'à 100 000 dollars ou d'une peine d'emprisonnement maximale de cinq ans.

D'après un reportage de François Pierre Dufault

Île-du-Prince-Édouard

Justice et faits divers