•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Assurance-emploi : la Poissonnerie de Cloridorme effectue un premier paiement

Un flétan est suspendu à l'aide d'un crochet au-dessus d'un bateau de pêche à quai.

Pêche au flétan

Photo : Pierre Aucoin

Radio-Canada

L'usine de transformation, condamnée à payer 100 000 $ d'amende après avoir plaidé coupable à 226 chefs d'accusation en vertu de la Loi sur l'assurance-emploi, a effectué un premier paiement de 40 000 $.

Selon une entente entre les procureurs de Services Canada et l’entreprise, les propriétaires de la Poissonnerie de Cloridorme s’engagent à payer 100 000 $ d’amende d’ici juin 2019, après quoi, les accusations déposées contre l’un des copropriétaires, Jean-René Denis, et l’une des employés, Renée Coulombe, seront abandonnées.

Services Canada a poursuivi la poissonnerie pour fausses déclarations et renseignements trompeurs fournis dans des relevés d’emploi.

Entre 2011 et 2015, l’entreprise a cumulé le nombre d’heures travaillées des employés, ce qui permettait de déclarer des semaines de travail à temps plein, contrevenant ainsi à la Loi.

La Poissonnerie de Cloridorme transforme du poisson de fond et du concombre de mer et emploie une cinquantaine de travailleurs saisonniers.

D'après les renseignements de Martin Toulgoat

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Procès et poursuites