•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Baie-Comois paraplégique atteint le sommet du Kilimandjaro

Jimmy Pelletier au sommet du Kilimandjaro
Jimmy Pelletier au sommet du Kilimandjaro Photo: Jimmy Pelletier

Jimmy Pelletier, l'athlète paraplégique originaire de Baie-Comeau a relevé le défi d'atteindre le sommet du mont Kilimandjaro, une des plus hautes montagnes au monde, au prix d'efforts quasi surhumains.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

À l'aide d'un vélo à trois roues, l'athlète a grimpé les 35 kilomètres de l'ascension en moins d'une semaine. Affrontant la neige et le froid, il a dû user de ses bras pour surmonter des pentes pouvant aller jusqu'à 70 %.

En entrevue à Bonjour la Côte, il explique que « ça se passe énormément entre les deux oreilles ».

Une ombre a toutefois assombri la réussite du Baie-Comois. Lors de la dernière journée d'ascension, à près de 300 mètres avant le sommet, cinq de ses compagnons, dont sa femme, doivent abandonner en raison des effets de l'altitude. Le moment est émotif, mais sa conjointe le pousse à compléter le trajet.

Jimmy Pelletier est athlète paralympiqueJimmy Pelletier est athlète paralympique Photo : Courtoisie

J’avais comme un petit goût amer. J’étais vraiment content, par contre j’aurais aimé ça être avec toute l’équipe et ma blonde en haut.

Jimmy Pelletier, athlète

Pour compléter son ascension, Jimmy Pelletier a sollicité l'aide de quatre « sherpas », ces guides de montagne habitués aux expéditions. Ils l'aideront notamment à traverser les accumulations de neige en le tirant.

« Ils ont du cœur au ventre, ça n’a pas de bon sens », louange Jimmy Pelletier.

Jimmy Pelletier en compagnie des sherpasJimmy Pelletier en compagnie des sherpas Photo : Jimmy Pelletier

Jimmy Pelletier est la deuxième personne en fauteuil roulant à accomplir cet exploit. Il compte affronter un nouveau défi l'an prochain, dont il dévoilera le teneur sous peu.

Côte-Nord

Parasports