•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie d'une auberge historique au Cap-Breton : la GRC veut voir les images du public

Un pompier passe devant les ruines en flammes

L'édifice s'est écroulé quelques heures après le début de l'incendie

Photo : Gracieuseté de Tina Emi

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) demande l'aide du public dans son enquête sur l'incendie qui a ravagé jeudi le bâtiment principal du centre de villégiature Invevary, à Baddeck, au Cap-Breton.

La police demande à toutes les personnes qui possèdent des photos ou des vidéos du feu de les partager avec les autorités

Les enquêteurs sont particulièrement intéressés par les images qui montrent le début de l'incendie, entre 2 h et 3 h du matin, jeudi. Le public est invité à soumettre les images au caporal Gavin Naime à l’adresse courriel Gavin.Naime@rcmp-grc.gc.ca.

Même des détails qui semblent anodins peuvent fournir beaucoup d’informations aux enquêteurs, souligne la GRC.

Une grande maison ancienne complètement en flammesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'édifice de la villégiature Inverary est complètement détruit.

Photo : Gracieuseté de Tina Emi

Le bâtiment qui a été la proie des flammes abritait la réception, la salle à manger, la cuisine et des chambres. Les chalets et d’autres installations du centre de villégiature ont toutefois été épargnés, tout comme une petite chapelle, cadeau de l’ancien propriétaire des Maple Leafs de Toronto, Conn Smythe.

Personne n’a été blessé dans l’incendie.

Décrit comme une « pierre d'assise » de cette communauté de la Nouvelle-Écosse, le bâtiment avait été construit à la fin du 19e siècle par un homme du Cap-Breton surnommé « Millionnaire » MacNeil, qui selon la légende voulait étaler la fortune qu’il avait faite à Boston. Une auberge a été ouverte par les propriétaires subséquents, les frères Chad et Jamie Fownes, après la Seconde Guerre mondiale.

Avec les informations de La Presse canadienne

Nouvelle-Écosse

Incendie