•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laurent Lessard quitte la politique

Laurent Lessard en mêlée de presse au parlement.

Le ministre Laurent Lessard affirme être toujours en réflexion quant à son avenir politique.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Laurent Lessard, ne sollicitera pas un sixième mandat lors des prochaines élections provinciales.

Le député de Lotbinière-Frontenac a confirmé ses intentions, vendredi matin. Le nom de Laurent Lessard s’ajoute à celui de plusieurs autres membres du Parti libéral qui ne se représenteront pas. Jean-Marc Fournier, David Heurtel, Julie Boulet, Martin Coiteux et Stéphanie Vallée ont déjà fait part de leurs intentions.

« La décision que je prends aujourd’hui est bien réfléchie et portée par la volonté de retrouver les miens. Je souhaite aussi laisser la place à une relève qui pourra contribuer au développement du comté, de la région et du Québec », souligne Laurent Lessard.

Le politicien originaire de Thetford Mines a été élu pour la première fois en 2003. Il a ensuite occupé divers postes importants au sein du gouvernement, notamment les ministères du Travail (2005), de l'Agriculture (2007) et des Affaires municipales (2009).

Il a également occupé les fonctions de ministre des Transports à la suite de la démission de Jacques Daoust, en août 2016, dans la foulée de la controverse soulevée par la vente de Rona à des intérêts américains. Laurent Lessard a entre autres été critiqué en mars 2017, après le cafouillage sur l'autoroute 13 durant une tempête de neige.

Déception à l'UPA

Sylvain Bourque, deuxième vice-président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) Chaudière-Appalaches, se dit déçu.

« C’était un ministre qui a tout le temps travaillé fort pour nous. Je le vois comme ça, un homme fonceur, intègre, un homme de caractère. Quand tu lui poses des questions, c’était un gars qui te répondait ce qu’il pensait. »

M. Bourque estime que Laurent Lessard a su faire avancer l’agriculture. Il dit toutefois regretter que le ministre n’ait pas réglé le problème des taxes foncières agricoles.

Au début mai, Laurent Lessard avouait déjà être en réflexion sur son avenir politique.

Politique provinciale

Politique