•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto : le centre-ville néo-démocrate, les conservateurs en périphérie

La chef néo-démocrate Andrea Horwath suit avec satisfaction le dépouillement du vote.
La chef néo-démocrate Andrea Horwath suit le dépouillement du vote. Photo: La Presse canadienne / Peter Power

Le NPD et le Parti progressiste-conservateur se sont partagé les circonscriptions torontoises, en laissant à peine quelques-unes aux libéraux. Le parti de Kathleen Wynne en détenait pourtant la vaste majorité avant le déclenchement de la campagne.

Le Nouveau Parti démocratique a fait élire 11 candidats à Toronto. Il détenait deux circonscriptions à la dissolution de la Chambre.

Le député néo-démocrate de longue date Peter Tabuns a réélu dans Toronto-Danforth. Il avait été élu une première fois en 2006.

Les néo-démocrates ont aussi conservé Parkdale-High Park.

Ils ont fait des gains dans la quasi-totalité des circonscriptions du centre-ville, comme Davenport, Spadina-Fort York et Beaches-East York.

Des victoires conservatrices

Les conservateurs ont eux aussi remporté 11 sièges, dont celui du chef conservateur Doug Ford, dans Etobicoke-Nord.

Des partisans conservateurs célèbrent après l'annonce de la victoire de leur parti.Des partisans conservateurs célèbrent après l'annonce de la victoire de leur parti. Photo : La Presse canadienne / Mark Blinch

Son parti remporte également les deux autres circonscriptions d'Etobicoke et d'autres circonscriptions en périphérie, comme à Scarborough, dans l'est de la ville, et Willowdale, dans le nord.

La déroute des libéraux

Les libéraux ont multiplié les pertes à Toronto. La première ministre sortante, Kathleen Wynne, a remporté la victoire dans sa circonscription par moins de 200 voix.

Kathleen Wynne au microKathleen Wynne a annoncé sa démission comme chef du Parti libéral. Photo : Radio-Canada / Tijana Martin

Elle a démissionné comme chef lors de son discours, en soirée.

Les ex-ministres Michael Coteau et Mitzie Hunter ont été réélus. L'avance de Mme Hunter n'est toutefois que de 81 voix.

En répartissant le vote de 2014 en fonction du nouveau découpage de la carte électorale, les libéraux auraient détenu 22 des 25 circonscriptions à la dissolution de la Chambre.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur les élections provinciales en Ontario

Toronto

Politique provinciale