•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voir le site bien réel où un OVNI aurait atterri

Devin Imrie pose devant le site sur lequel un OVNI aurait atterri en 1967 dans le parc provincial du Whiteshell, au Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Thibault Jourdan

Radio-Canada

Au Manitoba, découvrez à dos de cheval un lieu rempli de mystère où un OVNI aurait atterri en 1967. Voici le premier article d'une série de reportages sur quatre lieux touristiques à voir le long de la route Transcanadienne, pour vivre des expériences parfois inhabituelles!

Un texte de Thibault Jourdan

C’est l’un des cas d’apparition d’OVNIS les mieux documentés de l’histoire canadienne et, à ce jour, il demeure toujours inexpliqué.

Le 20 mai 1967, Stephen Michalak, un immigré polonais installé au Canada depuis 1949, profite du long week-end pour chercher pierres et métaux dans le vaste ensemble géologique du parc provincial Whiteshell, situé dans l’est du Manitoba, à la frontière avec l’Ontario.

Un panneau signalant l'entrée au Manitoba sur l'autoroute Transcanadienne, à la frontière avec l'Ontario.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un panneau signalant l'entrée au Manitoba sur l'autoroute Transcanadienne, à la frontière avec l'Ontario.

Photo : Radio-Canada / Thibault Jourdan

Sur le coup de midi, l’homme, qui ne croit pas à la vie extraterrestre, voit deux objets de forme ovale descendre du ciel et l’un d’eux se poser à environ 50 mètres de lui. Il tentera de s’approcher de l’objet, mais l’expérience se révélera dangereuse et désastreuse pour sa santé : lorsque l’OVNI décolle, il propulse un nuage de gaz qui enflamme les vêtements de Stephen Michalak et lui laisse des traces de brûlures étranges sur le torse.

En l’espace de quelques minutes, l’histoire légendaire était née.

L'OVNI de 1967 au Manitoba

Un site accessible à cheval

Le site, difficile d’accès, peut aujourd’hui être visité à cheval, dans le cadre de tournées organisées par le Falcon Beach Ranch, situé à proximité du lac Falcon et accessible depuis la route Transcanadienne.

Un cheval marron avec une tâche blanche sur le front.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ranch de Falcon Lake dispose d'une cinquantaine de chevaux.

Photo : Radio-Canada / Thibault Jourdan

Après une quarantaine de minutes à dos de cheval, Devin Imrie, propriétaire du Falcon Beach Ranch et guide, s’exclame: « C’est arrivé juste ici! On se trouve à l’endroit exact où a eu lieu la rencontre avec l’OVNI », selon Stephen Michalak.

Devin Imrie pointe l'endroit où aurait atterri un OVNI en 1967 dans le parc provincial du Whiteshell, au Manitoba.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Devin Imrie pointe l'endroit où aurait atterri un OVNI en 1967 dans le parc provincial du Whiteshell, au Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Thibault Jourdan

Après avoir traversé des aires légèrement humides et sablonneuses, d’immenses zones de forêt plus ou moins denses et escaladé plusieurs gros monticules rocheux typiques du Bouclier canadien dans le Whiteshell, l’horizon se dégage soudain et laisse apercevoir une large clairière. On imagine alors très aisément la possibilité qu’un OVNI, ou même quelques dizaines d’hélicoptères, ait pu un jour se poser ici.

Des traces étranges dans le sol

À première vue cependant, aucune trace d’OVNI ne semble encore visible. En plus de 50 ans, la nature a repris ses droits.

« Il n’y a quasiment plus de traces aujourd’hui, confirme Devin Imrie. Si vous utilisez votre imagination, vous pouvez toujours voir où la scène a eu lieu, la roche étant restée nue », ajoute-t-il cependant, tout en pointant du doigt une zone un peu plus en contrebas.

Le site est maintenant largement immaculé.

Devin Imrie, guide, propriétaire du Falcon Beach Ranch

Là, en effet, la roche est différente. La mousse et le lichen ne l’ont pas recouverte, comme c’est le cas quelques mètres plus loin. Par ailleurs, la pierre n’est pas grise, mais noirâtre, un peu comme si on y avait frotté du charbon. Enfin, d’étranges trous plus ou moins profonds creusés dans la roche apparaissent à certains endroits.

Des trous dans de la roche.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plusieurs traces dans la roche auraient été causées par l'atterrissage d'un OVNI en 1967 dans le parc Whiteshell, au Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Thibault Jourdan

Plus tard, des recherches menées sur le site par des scientifiques ont permis de déceler des traces anormalement élevées de radiation. Par ailleurs, des pièces métalliques s’avérant être composées d’argent pur à plus de 90 % ont aussi été retrouvées, fondues dans les failles des roches sur le site.

« Je pense que Stephen Michalak a effectivement rencontré quelque chose ici, reprend Devin Imrie. Je pense qu’il est peu probable qu’il ait monté toute cette histoire, je n’y vois aucun intérêt pour lui », conclut-il, mystérieusement.

Infos pratiques

  • Falcon Beach Ranch se trouve à environ 15 minutes de route de la frontière Ontario-Manitoba, au nord de la Transcanadienne.
  • Temps total de la promenade : comptez environ 1 h 45.
  • Pas besoin d’être un bon cavalier, mais ce n’est pas recommandé pour les enfants de moins de 12 ans.
  • Coût : 65 $ par personne.
  • Lecture conseillée : When they appeared, de Stan Michalak et Chris Rutkowski.
  • Aux alentours : le lac Falcon est un lieu de villégiature apprécié des visiteurs, et qui vaut le détour. Plage, camping, restaurants, golf, épicerie, location de canots et sentiers pédestres vous y attendent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Tourisme