•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des essais et des récits et touchants pour réfléchir et s'émouvoir

L'auteure Naomi Fontaine

L'auteure Naomi Fontaine

Photo : Louis-Karl Picard-Sioui

Radio-Canada

Les membres de l'équipe de Plus on est de fous, plus on lit! ont lu des tonnes de livres cette année. Voici leurs essais et récits préférés, à mettre en priorité dans votre pile de livres à lire cet été.

Manikanetish, de Naomi Fontaine (Mémoire d’encrier)
Inspiré de l'expérience de l'auteure, qui a enseigné le français plusieurs années à des élèves de secondaire de la réserve d'Uashat, ce récit aborde l'injustice que vivent les populations autochtones du Québec, et qui parle aussi de leur force et de leur résilience.

La couverture du livre « Manikanetish » de Naomi Fontaine : feuilles jaunes et petite branches de pin sur fond bleu clair.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La couverture du livre « Manikanetish » de Naomi Fontaine

Photo : Mémoire d'encrier

Créatures du hasard, de Lula Carballo (Cheval d’août)
Entre récit illustré de photographies et biographie romancée, le livre suit le quotidien d'une fillette de 9 ans dans un quartier populaire en Uruguay. Autour d'elle gravitent des personnages féminins colorés qui ont tous une faiblesse, un « refuge » : les jeux de hasard.

Une photo rouge d'enfants qui rigolent. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le livre « créatures du hasard », de Lula Carballo

Photo : Éditions Cheval d'août

Bagages, mon histoire, poèmes de jeunes immigrants (La Bagnole)
Il s'agit d'un beau livre, magnifiquement illustré par Rogé, qui réunit les écrits d'adolescents qui viennent d'immigrer au Québec.

La couverture du livre « Bagages, mon histoire. Poèmes de jeunes immigrants illustrés par Rogé » : le portrait du visage d'un jeune garçon de trois-quart.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La couverture du livre « Bagages, mon histoire. Poèmes de jeunes immigrants illustrés par Rogé »

Photo : La Bagnole

Autoportrait de Paris avec chat, de Dany Laferrière (Boréal)
Le membre de l'Académie française sort de sa zone de confort avec ce « roman-dessin » qui fait l'apologie de Paris et qui retrouve avec sensualité le crayon, le dessin, la lenteur, la contemplation, mais aussi la solitude.

La couverture du livre « Autoportrait de Paris avec chat » de Dany Laferrière : un dessin à la main de Dany Laferrière représentant un homme et un chat assis en tuxedo de part et d'autre d'une table, autour d'un verre de vin.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La couverture du livre « Autoportrait de Paris avec chat » de Dany Laferrière

Photo : Boréal

Découvrez le reste de notre sélection de livres incontournables pour l'été 2018!

À découvrir aussi :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Livres

Arts