•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des recueils simples et percutants qui jouent avec la langue

Queen Ka au concert « Desjardins, On l’aime-tu! » aux 29es FrancoFolies de Montréal
Queen Ka au concert « Desjardins, On l’aime-tu! » aux 29es FrancoFolies de Montréal Photo: FrancoFolies/Victor Diaz Lamich
Radio-Canada

Les membres de l'équipe de Plus on est de fous, plus on lit! ont lu des tonnes de livres cette année. Voici leurs recueils de poésie préférés, à mettre en priorité dans votre pile de livres à lire cet été.

Moi, figuier sous la neige, d'Elkahna Talbi (Mémoire d’encrier)
Un premier recueil de poésie pour la slameuse née à Montréal de parents d'origine tunisienne, dans lequel elle explore les questions que soulève sa quête identitaire perpétuelle.

La couverture du livre « Moi, figuier sous la neige » d'Elkahna Talbi : le titre du livre sur fond rayé à la verticale orangé et jaune.La couverture du livre « Moi, figuier sous la neige » d'Elkahna Talbi Photo : Mémoire d'encrier

Sous un ciel couleur cayenne, de Patrice Desbiens (Prise de parole)
Un nouveau recueil dans lequel le poète franco-ontarien du quotidien joue avec les tonalités de la langue, toujours avec l'économie de mots, la simplicité et la profondeur qu'on lui connaît.

La couverture du livre « Sous un ciel couleur cayenne » de Patrice Desbiens : le titre en noir et le nom de l'auteur en blanc sur fond rougeâtre.La couverture du livre « Sous un ciel couleur cayenne » de Patrice Desbiens Photo : Prise de parole

Acadie Road, de Gabriel Robichaud (Éditions Perce Neige)
Un hommage puissant au poète Guy Arsenault par Gabriel Robichaud, qui remanie et refaçonne à sa manière cette œuvre phare de la littérature acadienne contemporaine.

La couverture du livre « Acadie Road » de Gabriel Robichaud : une ligne bleue dessine à la fois un fleuve et le profil d'un visage, surplombé par le symbole rouge de localisation utilisé sur les plans Google.La couverture du livre « Acadie Road » de Gabriel Robichaud Photo : Perce-neige

Ne faites pas honte à votre siècle, de Daria Colona (Poètes de brousse)
Un recueil coup de poing, dans lequel la poète s'adresse directement aux lecteurs en utilisant le « vous » et se sert de sa colère et de sa vulnérabilité pour alimenter un propos lucide sur notre époque.

La couverture du livre « Ne faites pas honte à votre siècle » de Daria Colona : photo sur fond blanc d'un téléphone noir à cadran dont le combiné se termine en forme de révolver.La couverture du livre « Ne faites pas honte à votre siècle » de Daria Colona Photo : Poètes de brousse

Découvrez le reste de notre sélection de livres incontournables pour l'été 2018!

À découvrir aussi :

Livres

Arts