•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

400 000 $ de stupéfiants saisis dans le Nord de l’Ontario

Deux véhicules de la PPO.
Au total, 26 personnes dont quatre têtes dirigeantes ont été arrêtées et accusées en mars et avril. Photo: Radio-Canada / Frédéric Projean
Radio-Canada

Les policiers ont mis la main sur ce qu'ils croient être, les têtes dirigeantes d'un important réseau de trafic de stupéfiants dont la marchandise était destinée à des communautés autochtones. Des quantités importantes de drogues illicites ont été saisies à la suite d'une enquête conjointe de quatre corps policiers du Nord-Est de l'Ontario.

Parmi les drogues saisies, on compte de la méthamphétamine, des timbres de Fentanyl, de l’héroïne, de la cocaïne, de l’hydromorphone, des comprimés de Percocet et de la marijuana en plus de 82 000 $ en argent.

Les policiers du Grand Sudbury, de Timmins, la Police provinciale de l’Ontario et la police Nishnawbe-Aski ont collaboré à l’enquête, alors que le conseil Mushkegowuk avait décrété l’état d’urgence en automne dernier.

Pancarte sur la route de glace de la côte ouest de la Baie James montrant les disgtances entre diverses communautés autochtonesPancarte sur la route de glace de la côte ouest de la Baie James Photo : Radio-Canada / Kimesskanemenow LP

Quatre individus soupçonnés d’être les têtes de réseau doivent répondre à une douzaine d’accusations.

Les personnes arrêtées viennent de Toronto, Sudbury et Timmins.

22 autres individus ont déjà été accusés au cours de cette enquête en mars et en avril dernier.

Autochtones

Justice et faits divers