•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des manifestants dénoncent la remise d'un doctorat honorifique à David Suzuki

Une demi-douzaine d'hommes brandissent des pancartes avec des slogans qui supportent l'industrie pétrolière albertaine.
Les manifestants s'opposent aux positions de David Suzuki contre l'industrie pétrolière. Photo: Radio-Canada / Axel Tardieu
Radio-Canada

L'Université de l'Alberta a remis une distinction honorifique à David Suzuki sur fond de tensions. Une trentaine de manifestants propipeline attendaient l'arrivée du scientifique et activiste environnementaliste aux portes de l'Université.

L’établissement récompense le scientifique en reconnaissance de « l'ampleur de ses réalisations et de son leadership en tant qu’éducateur public en sciences ».

Il s’agit du 30e doctorat honorifique que reçoit l’homme de 82 ans. La distinction lui a été remise par l'Université de Calgary en 1986.

Un prix qui divise

M. Suzuki prend la parole régulièrement pour dénoncer l’industrie pétrolière, ce qui en dérange certains en Alberta.

Le groupe Rally 4 Resources, par exemple, qualifie la reconnaissance de M. Suzuki d’« insulte » envers l'Université, ses anciens élèves et « l'industrie la plus importante de la province ».

Fraser Forbes, doyen de la faculté de génie, considère quant à lui que cette remise a engendré la « pire crise » que l'Université ait connue depuis plus de 30 ans en divisant la communauté universitaire. M. Forbes avait déjà pris position contre cette décision de l’Université en avril.

Un cabinet d'avocats de l'Alberta, également opposé à cette décision de l'Université de l'Alberta, annule sa décision de lui donner 100 000 $ sur cinq ans pour soutenir sa faculté de droit.

L’université se défend

L’Université de l’Alberta soutient qu'un diplôme honorifique ne signifie pas nécessairement qu'elle est d'accord avec les prises de position de la personne récompensée, mais qu'elle reconnaît les contributions et l’ensemble de la carrière de cette dernière.

Nous resterons fidèles à notre décision parce que la réputation de notre université repose sur ses principes fondateurs d’intégrité, de liberté d'enquête et d'indépendance

David Turpin, président de l'Université de l'Alberta

Le discours de David Suzuki

Le principal intéressé a livré un discours à l'auditorium Jubilee devant les doyens de l'Université de l'Alberta et ses plus récents diplômés.

Il a plaidé pour la protection de l’environnement et une prise de conscience collective des conséquences de l’action humaine sur la santé de la Terre.

L’économie, la politique, les entreprises et la Bourse ne sont pas des forces de la nature. Nous les avons inventées, et ce sont les seules choses sur lesquelles nous avons un contrôle.

David Suzuki, scientifique et activiste

Son allocution s’est conclue par une ovation.

Alberta

Éducation