•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents de Fort Smith inquiets des recommandations sur le Collège Aurora

Des personnes rassemblés à Fort Smith.

Une centaine de personnes ont assisté à la réunion publique à Fort Smith pour parler de l’examen du Collège Aurora.

Photo : Kirsten Murphy

Radio-Canada

Des résidents de Fort Smith sont inquiets par la possibilité que le campus principal du Collège Aurora soit déplacé à Yellowknife, comme le recommande un rapport déposé à l'Assemblée législative la semaine dernière.

Plus d’une centaine de résidents de Fort Smith étaient rassemblés mardi soir pour exprimer leurs préoccupations au sujet de l'avenir du Collège Aurora.

Plusieurs d’entre eux craignent ce que les recommandations d'un récent rapport d'examen du Collège Aurora pourrait signifier pour l’avenir économique de la communauté.

Déposé à l’Assemblée législative la semaine dernière, le rapport indépendant recommande au gouvernement territorial de transformer le collège en une Université Polytechnique du Nord canadien d'ici 2024. Selon le rapport, les bureaux centraux d’un tel établissement devraient être basés à Yellowknife, plutôt qu’à Fort Smith.

L'entrée du campus du Collège Aurora à Yellowknife

Environ 200 étudiants à temps plein étudient au Campus du Collège Aurora à Yellowknife.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

En plus d’abriter les bureaux de la direction, le campus Thebacha de Fort Smith compte environ 300 étudiants à temps plein.

Le rapport décrit le Collège Aurora comme étant un choix de dernier plan pour les étudiants au postsecondaire. Mais pour Grant Paziuk, un conseiller au collège, si la réputation de l’école n’est pas stellaire, c’est peut-être à cause d’un manque de soutien du territoire.

« Un demi-million de dollars [le coût du rapport d’examen] aurait pu faire beaucoup de bien au collège en ce moment », estime Grant Paziuk. « Où est ce pot d’or caché qui permettra de construire une université alors que nous n’avons pas reçu ce dont nous avons besoin pour améliorer le collège? »

L'église de Fort Smith

La municipalité de Fort Smith, dans le sud-est des Territoires du Nord-Ouest, compte un peu plus de 2000 habitants.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Selon certains résidents, comme le conseiller municipal Kevin Smith, le déménagement du campus principal vers Yellowknife pourrait décimer l’économie de Fort Smith.

Plus tôt cette semaine, le conseiller s’est dit inquiet par cette possibilité, mais aussi par la réaction positive du gouvernement lors du dépôt du rapport.

« Quelle est la vision pour les Territoires du Nord-Ouest? », se demande le conseiller. « Voulons-nous des gouvernements communautaires forts avec des économies dynamiques, ou voulons-nous que tout soit centralisé à Yellowknife? »

Rien n’est encore décidé

Louis Sebert devant un micro.

Louis Sebert est le ministre de la Justice des Territoires du Nord-Ouest.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Présent à la rencontre de mardi soir, le député de la région et ministre de la Justice Louis Sebert a rappelé que rien n’est décidé.

« Il est important de se rappeler que ce rapport est une série de recommandations », explique le ministre. « Il ne représente pas la politique du gouvernement et il ne s'agit pas d'un plan de mise en oeuvre. »

La ministre de l'Éducation, Caroline Cochrane, doit rencontrer les résidents de Fort Smith la semaine prochaine.

Avec les informations de Kirsten Murphy

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Grand-Nord

Chaque semaine, parcourez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Grand-Nord.