•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marie-Mai, Yann Perreau et… Louis-José Houde en disent plus sur la présentation de l’ADISQ

Louis-José Houde anime le gala

Louis-José Houde lors de son numéro d'ouverture du Gala de l'ADISQ 2017

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un duo inattendu a été annoncé mercredi pour animer le 14e Premier Gala de l'ADISQ, qui aura lieu le 24 octobre prochain. Marie-Mai et Yann Perreau seront à la barre de cet événement, qui se tiendra quatre jours avant la cérémonie principale présentée par le maître des lieux, Louis-José Houde.

De leur propre aveu, Marie-Mai et Yann se connaissent peu. « On s’est croisés sur des plateaux télé, mais on n’a jamais vraiment échangé », a expliqué la chanteuse à Catherine Richer durant l’émission Le 15-18.

Les deux artistes ont la réputation d’être explosifs lors de leurs concerts. Ils sauront donc, selon Yann Perreau, donner du rythme à ce gala tout en sachant attirer leurs publics respectifs, plutôt différents, afin qu'ils découvrent les artistes nommés lors de cette soirée où sont remis plusieurs dizaines de prix Félix.

Yann Perreau pose avec un Félix dans main gauche tout en posant sa main droite sur l'épaule de Marie-Mai.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les chanteurs et animateurs du Premier gala de l'ADISQ 2018 Marie-Mai et Yann Perreau.

Photo : Laurence Labat / ADISQ

Le duo dit avoir déjà de nombreuses idées, Marie-Mai s’imaginant « faire des choses qu’[ils n’ont] jamais essayées auparavant ».

Et Louis-José Houde surgit

Les deux chanteurs ont été rejoints de manière inattendue par Louis-José Houde au cours de l’entrevue. « Bon choix de prendre des chanteurs » pour animer un gala consacré à la musique, a lancé l’humoriste.

Je ne sais toujours pas ce que je fais là après 13 ans [à l’animation du Gala de l’ADISQ]. [...] On ne demanderait jamais à des chanteurs d'animer Les Olivier. Quel désastre ce serait!

Louis-José Houde, à la blague

Louis-José Houde a indiqué que la première version de son discours d’ouverture était déjà prête en vue de la soirée du 28 octobre.

Le texte final risque néanmoins d’être sensiblement distinct, du fait des imprévus qui surviennent jusqu’au dernier moment.

« On reçoit un appel : untel ne sera pas là; lui ne veut plus présenter le prix; pour elle, finalement, on ne peut pas dire ça, car elle s’est fait mal à la cheville; lui, il est rendu gros, donc faut enlever cette joke-là... », a énuméré le roi de l’ADISQ

Seule chose certaine : Louis-José Houde devrait rester dans ses chaussures d’humoriste. « Par respect pour le public, je ne chanterai pas encore cette année », a-t-il assuré.

Musique

Arts