•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Longueuil : les piétons pourront troquer une contravention contre une formation

Un homme traverse la rue à un passage pour piétons devant une automobile.

Selon la Société de l'assurance automobile du Québec, le port de vêtements réfléchissants est une des façons les plus efficaces de réduire le risque de se faire frapper la nuit.

Photo : getty images/istockphoto / PinkBadger

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les piétons du Grand Longueuil peuvent dorénavant annuler une contravention en acceptant d'apprendre les bonnes manières aux abords des routes.

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) offrait déjà aux cyclistes l'option d'échanger un constat d'infraction contre une séance d'éducation en matière de sécurité à vélo.

Le SPAL affirme avoir été le premier corps policier en Amérique du Nord à agir de la sorte par l'intermédiaire de son programme Troque ton ticket en juin 2016.

En vue de la prochaine saison estivale, le corps de police de la Rive-Sud a décidé de permettre aussi aux piétons fautifs de bénéficier d'une chance de se reprendre.

La séance de formation aidera les délinquants à mieux connaître les comportements à adopter sur la route.

Pour les cyclistes, les règles ciblées seront l'immobilisation au feu rouge et l'incitation à rouler dans le sens de la circulation automobile, mais pas sur le trottoir. Les policiers souhaitent aussi que les adeptes du vélo signalent leur intention de virer.

Pour leur part, les piétons seront sensibilisés à éviter les distractions et à toujours établir un contact visuel avec l'environnement immédiat. Le moment et le lieu où traverser seront aussi rappelés aux fautifs.

Finalement, le port de vêtements aux couleurs voyantes sera fortement suggéré, autant aux cyclistes qu'aux adeptes de la marche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !