•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu vert à Mason Graphite pour la construction de sa mine du lac Guéret

L'emplacement du lac Guéret sur la carte (le projet d'exploitation de Mason Graphite).

L'emplacement du lac Guéret, le projet d'exploitation de Mason Graphite.

Photo : Mason Graphite

Radio-Canada

La compagnie Mason Graphite a obtenu l'autorisation gouvernementale requise pour lancer la construction de sa mine du lac Guéret et de son usine de transformation dans le parc industriel Jean-Noël Tessier à Baie-Comeau.

Un texte de Marlène Joseph-Blais

Le décret administratif a été publié mercredi dans la Gazette officielle du Québec.

L'usine de transformation de graphite sera située à Baie-Comeau.

Mason Graphite mène une étude pour implanter une usine de deuxième transformation à Baie-Comeau

Photo : Radio-Canada / Radio-Canada/Marlène Joseph-Blais

L'approbation du projet est accompagnée de 10 conditions, dont une quantité maximale quotidienne de matière à extraire et à traiter, la mise en place de mesures de protection de la qualité des eaux souterraines et la compensation de la perte de milieux humides.

La compagnie pourrait lancer les travaux de construction sur ses deux sites nord-côtiers cet automne.

Le maire ravi

Cette autorisation gouvernementale était attendue par les élus de la Manicouagan.

C'est un projet minier. C'est un domaine dans lequel on n'avait pas vraiment développé, alors c'est une belle lancée pour notre région, pour la Manicouagan et pour Baie-Comeau.

Yves Montigny, maire de Baie-Comeau

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, se réjouit de voir que le projet du lac Guéret pourrait bientôt se réaliser. « C'était la partie qui nous inquiétait le plus. Puis là, aujourd'hui, tout ça s'attache », lance-t-il.

Longue attente

Cette autorisation était attendue depuis longtemps par l'entreprise qui avait transmis au gouvernement son étude d'impact environnemental le 5 novembre 2015.

« Il y a eu beaucoup de changements de responsable de projet dans notre dossier. Ça a fait ralentir le dossier », souligne le vice-président exécutif et chef de la direction financière chez Mason Graphite, Luc Veilleux.

Malgré l'attente, la compagnie veut mener son projet à terme et estime que le marché du graphite est bon en ce moment.

Le marché est toujours stable. Le graphite, la demande est toujours constante. Il n'y a pas eu une baisse, donc les prix se sont maintenus. Les prix ont même commencé à augmenter un peu.

Luc Veilleux, vice-président exécutif et chef de la direction financière, Mason Graphite

Rappelons qu'en juillet 2017, une demande d'audience publique avait été faite pour que le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) étudie le projet. Cette demande avait toutefois été retirée moins de deux mois plus tard, le 11 septembre. L'audience n'a donc pas eu lieu.

Recherche de fonds

La compagnie a déjà des partenaires financiers, mais elle poursuit sa recherche de fonds.

Le financement n’est pas encore complété. [...] Avant tout, c’est ça qu’on doit terminer.

Luc Veilleux, vice-président exécutif et chef de la direction financière, Mason Graphite

Le projet du lac Guéret est évalué à 200 millions de dollars et pourrait créer une centaine d'emplois dans la région.

Côte-Nord

Métaux et minerais