•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un chien Mira pour aider les enfants à l’école

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une élève fait la lecture en compagnie de Bellucci.

Séance de lecture en compagnie de Bellucci.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Surmonter l'anxiété avant un examen, vaincre sa timidité, les enfants de l'école Vision de Saint-Augustin-de-Desmaures peuvent compter sur le chien Mira acquis par l'école pour leur venir en aide dans différentes étapes de leur cheminement personnel et scolaire.

Un texte de Véronica Lê-Huu

La chienne Bellucci, dressée spécifiquement pour répondre aux besoins des enfants en milieu scolaire, est entrée à l’école en septembre dernier.

L'arrivée de l'animal a contribué à motiver les enfants à venir à l'école et à se dépasser, affirme la directrice générale, Marie-Claude Bussière.

« L’effet qui a été instantané, c’est la motivation des élèves à venir à l’école. C’est incroyable, les enfants ne veulent plus partir le soir. »

La chienne dans une classe avec les élèvesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La chienne accompagne principalement avec des élèves de 1re année.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

L’école Vision souhaitait apporter une assistance émotionnelle, affective, mais aussi éducative pour les enfants à des moments particuliers de leur parcours scolaire.

« Elle [Bellucci] va se retrouver en classe ou ça peut être à la récréation, par exemple pour un enfant qui a des problèmes d’intégration sociale. En ayant le chien à la récréation, tout de suite l’enfant se retrouve avec plein de petits amis autour », explique la directrice.

La zoothérapie éducative fait partie des services offerts par cette école privée au même titre que l'orthopédagogie, les services de psychologie ou encore l’aide aux devoirs.

Des élèves se précipitent vers Belluci en arrivant à l'école.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des élèves se précipitent vers Belluci en arrivant à l'école.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Aide à la lecture

L'animal, en poste toute la journée, a un horaire de tâches à accomplir, selon les besoins des enfants. Il peut accompagner un écolier avant un examen pour l’aider à apaiser ses craintes, ou même encourager un tout-petit à la lecture.

« Par exemple, un enfant qui a de la difficulté à lire en 1ere année, 2e année, et qui doit faire des exercices de relecture à voix haute avec un orthopédagogue ou encore l’enseignant, c'est très différent quand il le fait avec Bellucci. L’enfant va lire à Bellucci et ça devient une partie de plaisir, le chien ne juge pas, le chien écoute », illustre la directrice.

Tous les enfants qui aiment le contact avec l'animal sont autorisés à le côtoyer. Les élèves s’inscrivent sur une liste et un temps avec la chienne peut leur être assigné.

Une élève pose fièrement avec Bellucci. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une élève pose fièrement avec Belluci.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

L'effet semble bénéfique pour les élèves.

Des fois quand je suis triste, Bellucci me console et quand je trouve que des affaires difficiles, quand je l’ai avec moi dans ma classe, elle m'aide.

Nikki Robitaille, élève de l'école Vision

« Ça va me calmer un peu des fois quand je suis stressée. Elle va se coucher à nos pieds et sa présence est très rassurante », dit pour sa part Aryane Lebreux, âgée de 12 ans.

Des écoliers comme Aryane ont été formés pour prendre soin du chien et lui procurer ses soins quotidiens, ce qui augmente leur sentiment de fierté et leur sens de la responsabilité.

« Je vais la sortir dehors avec un autre élève. Je vais les aider à la promener et si elle n'écoute pas, je vais les aider, je vais la ramener à l’ordre », explique l’écolière.

La chienne Bellucci, âgée de 2 ans, acquise moyennant quelques milliers de dollars, vaut amplement l’investissement, selon la direction de l’école privée qui compte 200 élèves, âgés de 4 ans à 12 ans.

D'après les informations de Nicole Germain

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !