•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un technicien d'hôpital accusé d’avoir drogué et agressé sexuellement une patiente

Le centre hospitalier universitaire Health Sciences de London.

L'agression serait survenue à l'Hôpital Health Sciences de London.

Photo : CBC / Dave Chidley

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un technicien de l'Hôpital Health Sciences de London est accusé d'avoir agressé une femme après lui avoir administré un calmant. Vincent Gautier était responsable des électroencéphalogrammes, un examen qui mesure l'activité du cerveau.

L’homme de 24 ans aurait commis cette agression en avril sur une patiente du centre hospitalier universitaire. Selon les policiers de London, la présumée victime allègue que l'homme l'a droguée et qu’à son réveil Vincent Gautier était en train de l’agresser.

Autres victimes possibles

Les enquêteurs craignent qu’il y ait d’autres victimes et encouragent les personnes qui auraient vécu une expérience similaire à communiquer avec la police de London.

Ce genre d’accusations représentent un abus de confiance entre un employé en soins de santé et un patient, et ne représentent pas les actions des autres membres du personnel de l'Hôpital Health Sciences de London.

Une citation de : Dr Paul Woods, directeur général et président de l'Hôpital Health Sciences de London

Vincent Gautier était employé à l’hôpital depuis 2015, mais a depuis été renvoyé. Il a été remis en liberté et doit comparaître en cour le 3 juillet 2018.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !