•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un surplus d'un million de dollars à Baie-Comeau en 2017

Le directeur général, François Corriveau, le maire Yves Montigny et la trésorière Jeanie Caron ont présenté les états financiers 2017 de la Ville de Baie-Comeau.

Le directeur général, François Corriveau, le maire Yves Montigny et la trésorière Jeanie Caron ont présenté les états financiers 2017 de la Ville de Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Baie-Comeau a réalisé un surplus de 1 066 402 $ au terme de l'année 2017. Pour y parvenir, la Ville a puisé près de 875 000 $ dans son surplus cumulé, selon les besoins des différents services municipaux au fil des mois.

Un texte de Marlène Joseph-Blais

Au moment de présenter les prévisions budgétaires pour l'année 2017, les élus croyaient devoir utiliser près de trois millions de dollars du surplus cumulé pour terminer l'exercice financier, le 31 décembre.

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, voit de façon positive le bilan financier municipal de l'année 2017.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, voit de façon positive le bilan financier municipal de l'année 2017.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Ces résultats sont notamment attribuables à la rationalisation mise en place depuis quelques années à l'intérieur de l'appareil municipal, selon le maire Yves Montigny. « Plusieurs belles surprises qu'on a eues, des efforts importants de la part des employés, de la part de l'ensemble des directeurs de services », précise-t-il.

Revenus en hausse

Les revenus de la municipalité ont été plus élevés que prévu, en raison de l'ajustement à la hausse des taxes foncières payées par certaines entreprises, de profits additionnels du réseau électrique et de montants obtenus du fonds Toulnustouc, notamment.

Les dépenses surprises ont quant à elles été limitées. La Ville a tout de même dû affecter 230 000 $ supplémentaires au service des travaux publics pour l'enlèvement de la neige et dépenser un montant similaire pour l'entretien de la remontée mécanique du centre de ski du mont Ti-Basse.

Un panneau caché derrière un banc de neigeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Pour une vitesse maximum de 50 km/h, les panneaux de signalisation doivent être visibles d'une distance de 85 mètres.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Surplus cumulé

Le maire se réjouit de voir que le surplus cumulé dépasse maintenant les 8 millions de dollars, puisqu'il a prévu utiliser 3,4 millions de dollars de ce fonds pour boucler l'année 2018.

Un résultat très positif qui nous permet de voir les années 2018 et 2019 avec un bon élan. On est sur une bonne lancée.

Yves Montigny, maire de Baie-Comeau

La Ville de Baie-Comeau a adopté un budget de 65,8 millions de dollars pour l'année 2018.

Dette en baisse

Au 31 décembre 2017, la dette municipale à la charge des citoyens s'élevait à 71 millions de dollars, soit 1,9 million de dollars de moins qu'un an auparavant.

La dette devrait diminuer de façon significative à la fin de l'année 2018, lorsque la plupart des subventions gouvernementales liées à la nouvelle usine de traitement de l'eau potable seront reçues.

L'usine d'eau potable, étant donné que c'est un projet vraiment d'envergure, les demandes c'est très long à faire. Il faut sortir toutes les copies de chèques, les factures.

Jeanie Caron, trésorière et directrice des finances, Ville de Baie-Comeau
Jeanie Caron est la trésorière de la Ville de Baie-Comeau.             Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jeanie Caron est la trésorière de la Ville de Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Avant de comptabiliser une subvention, la Ville doit l'avoir réclamée. « Il faut que les travaux aient été faits, que la demande soit déposée, puis qu'on ait la confirmation avec le calendrier de versement de ces sommes-là », explique la trésorière et directrice des finances de Baie-Comeau, Jeanie Caron.

Le projet de mise aux normes du réseau d'eau potable de Baie-Comeau a coûté 60 millions de dollars. La Ville a partagé la facture avec les gouvernements du Québec et du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !