•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attirer les ours avec des sardines 

Un ours noir mange des sardines accrochées à un arbre.
L’appât utilisé pour attirer les ours noirs est constitué de sardines et d’un fil barbelé pour prendre au passage les poils de la bête qui sont envoyés pour une analyse de l’ADN. Photo: MRNF

Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF) veut mettre à jour ses informations au sujet des ours noirs dans certains secteurs de la province. La région du Grand Sudbury est l'un des endroits où des fils barbelés et des sardines servent d'appât pour attirer l'ours noir.

Selon une spécialiste du MRNF, Emilie Kissler, l’initiative vise à connaître la densité de cet animal sur les territoires de trappe.

Afin d’effectuer un décompte, des équipes du ministère ont installé dans la forêt ces appâts.

« Au centre d’un arbre, nous avons attaché trois conserves de sardines », explique Mme Kissler.

Les biologistes du MRNF espèrent que l’odeur de ce poisson saura attirer l’ours noir qui, en s’en approchant, laissera une touffe de poil, attestant de sa présence, sur le fil barbelé.

Les échantillons de poils seront envoyés pour une analyse d’ADN en laboratoire.

Du poil d’ours noir enroulé sur un barbelé.Le poil épais de l’ours noir s’accroche au fil barbelé. Selon le MRNF, l’animal ne subit aucune blessure. Photo : MRNF

« C’est de cette façon qu’on saura combien d’ours noirs fréquentent le secteur. La peau épaisse de l’animal l’empêche de sentir le barbelé qui est à environ 50 cm du sol », explique Mme Kissler.

Bien que les trappes soient installées dans des endroits isolés, des enseignes préviennent le public du projet et surtout de ne pas s’approcher, ce qui pourrait fausser les données de la présence de l’ours noir à certains endroits.

Avec les informations de CBC

Faune et flore

Environnement