•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mode autochtone à la croisée des générations

une mannequin lors d'un défilé de mode
Des défilés sont organisés durant la fin de Semaine de la mode autochtone au centre Harbourfront de Toronto. Photo: Radio-Canada / CBC News
Radio-Canada

Les designers de mode autochtones présentent des créations qui allient des techniques ancestrales à des touches de modernité à cette première Semaine de la mode autochtone de Toronto.

Un texte de Camille Feireisen

L’événement se déroule au centre Harbourfront depuis jeudi soir et se poursuit jusqu’à dimanche.

Pendant quatre jours, le public a eu l’occasion d’élargir sa compréhension de la mode autochtone.

Des designers, des artistes, des universitaires et des chefs de file de l’industrie de la mode, Autochtones ou non, ont participé aux débats et aux conférences présentés.

Xena Cowan est originaire de la communauté Mohawk des Six Nations dans le sud de l'Ontario et vit à Montréal. Elle a participé à l'organisation de la Semaine de la mode autochtone.

Selon elle, cette initiative est une expérience éducative notamment pour permettre au public non-autochtone de rencontrer des Autochtones et découvrir leur art, dans leurs traditions et leur authenticité, mais surtout de pouvoir poser des questions.

Xena Cowan, une des organisatrices de l'événementXena Cowan, une des organisatrices de l'événement Photo : Radio-Canada

Les communautés autochtones regorgent de talents émergents. Cette semaine leur donne l'occasion de vendre et montrer leur art, non seulement aux Autochtones, mais aussi à des non-Autochtones, qui n'ont peut-être jamais vu d'art authentique. On voit ça souvent de l'art fake et ça c'est le real deal. Ce genre d'événement permet d'amorcer une conversation.

Xena Cowan

En quelques images


Atelier de tissage traditionnel

Cet atelier de tissage traditionnel était présenté par un couple du Nouveau Mexique.


Atelier de teinture de tissus

C’est Carola Jones, qui vient de la Caroline du Nord qui a proposé cet atelier.


Autochtones

Arts