•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voiture incendiée de l'ex-président de la mosquée de Québec : le 2e suspect acquitté

Les dommages sont apparents à l'avant du véhicule
La voiture incendiée de Mohamed Labidi Photo: Service de police de la Ville de Québec
Radio-Canada

Le deuxième suspect dans l'affaire de la voiture incendiée de l'ancien président du Centre culturel islamique de Québec a été acquitté samedi de l'accusation d'incendie criminel qui pesait contre lui.

Le jury, composé de 12 personnes, a rendu son verdict en fin de journée devant l'accusé, Marc Gagnon.

Rappelons que Gagnon, âgé de 45 ans, n'avait pas allumé le feu dans la voiture de Mohamed Labidi, mais il était soupçonné d'avoir encouragé un déficient intellectuel à commettre ce geste.

Ce dernier, Mathieu Bilodeau, âgé de 34 ans, a déjà plaidé coupable à cette infraction et a purgé sa peine.

Présent lors de l'annonce du jury, Mohamed Labidi ne cachait pas sa déception samedi, en sortant du palais de justice.

Mohamed LabidiMohamed Labidi Photo : Radio-Canada

« On est déçu parce qu’on a suivi le procès du début à la fin et moi, je sens vraiment qu’il est coupable. Mathieu Bilodeau ne peut rien faire sans un complice, a-t-il déclaré. J’étais déçu que les membres du jury n’aient pas compris cela dans l’histoire, mais on respecte le verdict du jury. »

La voiture de Mohamed Labidi a été incendiée dans la nuit du 5 au 6 août 2017, alors qu’elle était garée tout près de sa résidence. À l'époque, M. Labidi occupait encore ses fonctions de président du Centre culturel islamique.

Québec

Justice et faits divers