•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Premières Nations pourront vendre du cannabis

De la marijuana dans un bocal en verre proposée dans un vendeur dans un comptoir de vente de cannabis

De la marijuana proposée dans un comptoir de vente

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dick

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le président d'un consortium d'entreprises de Premières Nations en Saskatchewan est heureux d'avoir obtenu un permis d'exploitation qui permet de vendre du cannabis.

Sean Willy estime que la loterie pour choisir les candidats a été équitable, en faisant référence aux 51 distributeurs de marijuana que le gouvernement a dévoilé vendredi.

À la tête de Synergy Five Investments, M. Willy n’est cependant pas certain que le cannabis engendrera des profits : « Personne ne connaît vraiment le commerce du cannabis. On y va avec de bonnes attentes, mais on ne sait pas ce qui va se passer. »

Le consortium représente des Premières Nations de Peter Ballantyne, English River et du bassin Athabasca. Son cannabis aura le droit d'être vendu à North Battleford, Warman et Yorkton.

Sean Willy souligne cependant que les principales activités de Synergy Five Investments resteront dans l’hôtellerie, les stations-service et d’autres commerces, pour l'instant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !