•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau musée pour faire connaître la culture autochtone

Deux hommes de dos explorent le musée. À droite, il y a des coiffures traditionnelles autochtones derrière des vitrines, à gauche, des vêtements traditionnels.
Le peuple Tsuut'ina invite les Albertains à venir explorer son nouveau musée. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Après une série de rénovations et d'agrandissements, le musée de la culture Tsuut'ina a rouvert ses portes, dans la réserve Tsuut'ina, près de Calgary. Pour marquer le lancement du nouveau centre, chefs, aînés, représentants politiques et public ont été invités à une cérémonie d'ouverture vendredi.

L’ouverture s’est faite en grande pompe avec un défilé à cheval et des chants autochtones.

Parmi les artefacts qui s’y retrouvent, il y a des coiffures, des vêtements et des tentes traditionnelle autochtones, ainsi que des animaux empaillés. L’histoire des Tsuut'ina y est également expliquée.

Jeannette Starlight, la directrice du musée culturel Tsuut’ina, a hâte de faire partager sa culture chargée d’histoire.

« J’ai hâte de voir plus de gens venir en visite. Ils doivent voir les progrès qu’on fait et comprendre qu’on a toujours nos croyances spirituelles, notre histoire et notre langue. Ils doivent comprendre qu’on aura toujours ça. Ils ne peuvent pas sortir l’Autochtone de moi. On peut essayer, mais cela fera toujours partie de moi. »

Ouvert à tous, le musée culturel de la réserve est, pour beaucoup des membres de la communauté, le meilleur moyen de protéger leur histoire, un véritable patrimoine culturel.

« Ça va leur enseigner notre histoire et d’où on vient, » explique Shay Runner, venu assister à la cérémonie avec sa famille. « C’est quelque chose qu’on peut transmettre aux générations futures. »

Ce musée s'adresse aux Premières Nations, mais également à tous ceux qui s'intéressent à la culture autochtone, une culture qui souhaite s'ouvrir aux autres, explique Lori Beaver, la directrice de Tourisme Autochtone Alberta.

La demande pour des activités authentiques dans nos communautés du Canada est de plus en plus forte.

Lori Beaver, directrice de Tourisme Autochtone Alberta

« On veut encourager les gens à créer des activités touristiques qui illustrent leur culture », ajoute-t-elle.

Jeannette Starlight espère qu’une meilleure compréhension de la culture Tsuut’ina permettra aussi d’améliorer les relations entre Autochtones et non-Autochtones.

« On doit travailler ensemble, on doit se comprendre. On n’est pas obligés de s’aimer, mais on doit se respecter », ajoute-t-elle.

Une centaine de personnes ont assisté à la cérémonie d’ouverture.

D’après des informations de Nelly Albérola

Alberta

Autochtones