•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Andrea Horwath lance un appel à voter stratégiquement

Andrea Horwath, la chef du NPD
Andrea Horwath, la chef du NPD Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La chef néo-démocrate change de ton à six jours du scrutin provincial. Andrea Horwath exhorte maintenant les Ontariennes et Ontariens qui souhaitent éviter l'élection du chef progressiste-conservateur, Doug Ford, et les électeurs qui ont appuyé le Parti libéral dans le passé à se joindre au Nouveau Parti démocratique.

Un texte de Gilles Taillon

Andrea Horwath soutient que le scrutin du 7 juin sera très chaudement disputé et que l'électorat devra choisir un nouveau premier ministre afin de remplacer Kathleen Wynne. « Il faut choisir entre moi et Doug Ford », estime-t-elle.

Mais la chef néo-démocrate affirme que son adversaire conservateur n'a pas su faire preuve de leadership en refusant notamment d'agir au sujet du vol des données personnelles de 60 000 usagers de l'autoroute 407 qui, dit-elle, aurait profité à des candidats conservateurs.

Andrea Horwath accuse aussi la chef libérale, Kathleen Wynne, d'avoir ignoré les allégations d'intimidation d'un ancien ministre libéral dans le cadre d'un projet de construction, comme l'a rapporté hier le Globe and Mail.

« J'ai écrit une lettre au commissaire à l'intégrité au sujet de ces allégations troublantes. J'ai aussi demandé à la Police provinciale de l'Ontario d'envisager la possibilité d'enquêter sur d'éventuels trafics d'influence et de fixation des prix », a-t-elle dit vendredi.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur les élections provinciales en Ontario

Mme Horwath est convaincue que le scrutin du 7 juin ne représente pas seulement un choix entre de meilleurs tarifs d'électricité ou un système de santé amélioré. « Ça signifie aussi la possibilité de nettoyer le système politique une fois pour toutes et c'est ce que je m'engage à faire », a-t-elle déclaré.

En cas de victoire, le NPD promet de mettre en place un comité parlementaire semblable à celui qui s'est penché sur le scandale des centrales au gaz, afin de réviser le système d'attribution de contrats du gouvernement de l'Ontario.

La chef néo-démocrate compte enfin demander à Élections Ontario d'engager un expert indépendant qui serait chargé de revoir les règles de nomination des candidats et de mettre un terme au favoritisme dans le monde politique à Queen's Park.

Politique provinciale

Politique